S'inscrire












Se connecter











Mot de passe oublié?
Accueil > Forum > Les articles des chroniques > Discussion sur: Le retrait social total : un phénomène emergeant chez les jeunes

Discussion sur:
Le retrait social total : un phénomène emergeant chez les jeunes


Cette discussion contient 3 messages.

Page : 1

avatar de saddy Inscrit le 20/05/2019
(1 post)

Posté le 20/05/2019 à 11h44

j'ai un fils de 27 ans diplomé en informatique industrielle et les technologies de l'audiovisuel (mastère) talentueux mais complètement silencieux / il ne trouvera certainement pas du boulot avec cet isolement , il a opté vers freelance et cela demande toujours une pénétration de la bulle .

merci de conseiller le moyen d'émerger en premier lieu , puis de trouver une place au soleil.

avatar de danadbs Inscrit le 26/04/2020
(1 post)

Posté le 26/04/2020 à 15h13

Bonjour à tous,

Je suis étudiante en psychologie et je rédige un dossier sur la question des Hikikomori. 

J'ai crée un questionnaire, que j'ai essayé de faire le plus simple possible et le moins anxiogène, car j'ai besoin de réponses de personnes Hikikomori. Les blogs et forums ayant pour sujet Hikikomori me paraissent être le meilleur endroit pour recueillir ces réponses!

Ainsi je me permet de poster mon formulaire. Si vous êtes concernés par le mode de vie Hikikomori, remplir ce questionnaire me sera d'une grande aide ! Tout est anonyme et confidentiel.
Je vous remercie par avance

https://docs.google.com/f

avatar de thewhitecracker Inscrit le 27/05/2020
(1 post)

Posté le 27/05/2020 à 14h16

Pour ma part qui fait partie de cette génération, c'est surtout dû aux jeux vidéo.


J'ai connu le temps de l'arrivé de la première PlayStation.


Au début tout les jeunes jouaient dehors en dehors de l'école. Personne n'étaient exclu, même les "victimes" en milieu scolaire.


Les seuls qu'on ne voyait jamais était les fils de riches, qui avait déjà un ordinateur (Windows 95 - 98), une Nintendo, les chaînes TV payante avec dessins animés non-stop.


Nos parents nous laissait sortir s'amuser, on ne parlait pas de ce qui se passait de mauvais et pourtant les rues étaient MOINS SÛR qu'aujourd'hui. On savait juste qu'il fallait pas trainé dans certains coins car on risquait d'être racketté par des ''grands''. On nous expliquait pas comme aujourd'hui que c'était des drogués en manque, on nous laissait vivre notre vie d'enfant.


Et puis la PlayStation est apparu. Tout le monde en parlait.


La d'un coup, tout ceux qu'ils l'on reçu à Noël, on ne les voyait plus souvent. Voir plus du tout.


Certains comme moi, étions limité par nos parents dans le temps de jeu (1H et pas tout les jours).

Donc nous continuons à sortir et avoir une vie sociale.


Au fil des années viens l'ordinateur, MSN, les blogs Skyrock.

Cela c'est encore empiré.


Tout les jeunes de mon age que j'ai connu qui sont entré dans cette spirale infernale des écrans sont aujourd'hui allocataires sociaux et restent chez eux enfermé devant leurs écrans.

Ils ne cherchent pas de job, trop fainéant de quitter le confort de leurs canapé ou chaise de bureau.

Beaucoup d'entre eux sont soit en surpoids, sois sous-alimentés car ils dépensent leurs argent dans le High-tech.

D'ailleurs ceux en surpoids sont surtout ceux vivant chez leurs parents

Beaucoup d'entre eux flippe d'aller chercher un pain dans à la boulangerie et souffrent ainsi de troubles en présence d'inconnus. Certains ne savent pas ce comporter normalement quand ils sortent de chez eux et se comportent comme des gogoles.


Merci Nintendo, Microsoft et Sony.



Page : 1


Participez à la discussion !



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus