S'inscrire












Se connecter











Mot de passe oublié?
Accueil > Forum > Les articles des chroniques > Discussion sur: La personnalité obsessionnelle compulsive : origine, symptômes, évolution…

Discussion sur:
La personnalité obsessionnelle compulsive : origine, symptômes, évolution…


Cette discussion contient 10 messages.

Page : 1-2

avatar de vanille Inscrit le 03/04/2013
(4 posts)

Posté le 03/04/2013 à 22h43

ma réaction va peut-etre sembler agressive il n'en est rien mais je suis toujours songeuse qu'on decouvre chez l'autre qqchose qui ne va pas et que malgré cela on mette au monde un enfant ....

Qu'est-ce que cela donne pour celui-ci de voir déja ses deux parents se dechirer ...et voir son père ou sa mère malade psychiquement ??..

C'est un peu egoiste de mettre au monde un enfant quand qqun de proche est malade ..l'enfance est de ce fait deja bouleversée negativement et si en plus la personne s'eloigne de son conjoint, que va penser l'enfant ? ne va t-il pas se culpabiliser et se dire que c'est à cause de lui que ses parents ne vont pas bien ?

Je pense vraiment que des futurs parents devraient reflechir un petit peu avant de faire un enfant lorsque la situation du couple ne va pas bien ..car c'est l'enfant qui patira ensuite et lui n'a rien demandé !!..

avatar de nonylus Inscrit le 10/05/2013
(1 post)

Posté le 10/05/2013 à 01h31

Bonjour,

Je suis dans une situation très proche de celle de marie, mais du côté masculin. J'ai moi aussi une petite fille de moins d'un an que nous adorons. Je n'ai appris que très récemment que le comportement de ma femme était en fait un trouble de la personalité. Et comme le décrivent plusieurs articles, les personnes atteintes veulent tout planifier et sont de très bons manipulateurs. Il est donc encore plus difficile pour le conjoint de prendre des décisions raisonables avec suffisemment de recul. Dans mon cas, ma femme voulait un enfant, j'étais hésitant, mais c'est arrivé très vite que je le veuille ou non.

Donc votre réaction, vanille, ne convient certainement pas dans ma situation, même si je comprend votre point. Seulement, encore faut-il savoir que c'est une maladie et pas seulement un trait de personalité qui peut changer, parfois à la venue des enfants dans de nombreux cas. D'autre part, l'enfant n'y est pour rien et l'objectif n'est de se séparer de personne, mais bien d'aider son conjoit à se soigner et d'éduquer son enfant au mieux.



Page : 1-2


Participez à la discussion !



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus