Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par V > La définition de visuo-proprioception


La définition de Visuo-proprioception


Selon James Gibson, la visuo-proprioception désigne la perception du déplacement du corps propre en tant qu'elle est prioritairement constituée par les informations d'origine visuelle.


L'effet illusoire de la visuo-proprioception

En simulant la transformation visuelle devant un observateur stationnaire, on induit chez lui une sensation trompeuse de déplacement du corps propre.
Cet effet illusoire a été étudié à l'aide du dispositif suivant. Un observateur immobile est placé dans une petite chambre mobile mais dont le plancher est fixe et indépendant de la pièce. Lorsque cet observateur regarde le mur qui constitue le fond de la pièce, et que celle-ci se déplace vers lui, il perçoit l'expansion du champ visuel et enregistre une information spécifiant son approche du mur. Il attribue l'origine de la transformation perçue à son propre déplacement et modifie sa posture en conséquence. Ce changement postural, inadapté à la réalité, entraîne un déséquilibre qui se solde par un titubement ou une chute totale. Le déséquilibre entraîne toujours le corps dans la direction du mouvement réel de la pièce. Ainsi, si le mur regardé s'éloigne de l'observateur, ce dernier tombe en avant, si le mur s'approche il tombe en arrière.
Le phénomène de compensation posturale d'un déplacement illusoire du corps propre s'observe aussi bien chez l'adulte que chez le nourrisson, assis ou debout, sans appui. Il est d'autant plus fort que l'individu est jeune et que la vitesse de déplacement de la pièce est élevée. L'ajustement postural n'est ni volontaire ni acquis.


Autres termes psychologiques :