Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par V > La définition de verbalisme


La définition de Verbalisme


Le verbalisme désigne l'utilisation d'éléments du langage sans véritable compréhension de leur sens.


Le verbalisme chez l'enfant

Le verbalisme a été étudié dans les reproductions que donnent les jeunes enfants de mots entendus, soit pour mettre en évidence les aspects sociaux de l'acquisition du langage, soit comme témoignage d'une pensée désorganisée. Ainsi, la psycholinguistique et les études psychologiques ont montré que le sens n'est pas surajouté aux qualités physiques des sons de parole, mais qu'il en est une dimension intrinsèque.
Avant même d'accéder au langage, le babil du nourrisson recèle une sémantique. En effet, des cris ou onomatopées sont systématiquement répétés dans des situations précises. Par exemple, un jeune enfant de 9-10 mois prononce mememen à l'apparition de nourriture. On a pu montrer que le fait qu'un jeune enfant répète en écho des mots de la langue parlée autour de lui sans les comprendre ou sans tenir compte de leur signification, ne se présente pas avec une fréquence suffisante pour expliquer des changements aussi rapides que le signalent les observations.


Les deux codes linguistiques

Aujourd'hui, on admet qu'un enfant peut commencer à utiliser une forme linguistique en lui donnant un sens, avant d'être capable de comprendre ce qu'elle signifie. Aussi, on distingue deux codes successifs:

  • Un code restreint (ou centripète).
  • Un code diffus (ou élaboré et décentré): il permet une extension sémantique.

Toutefois, l'accès au second code serait plus ou moins facile selon l'appartenance sociale.


Autres termes psychologiques :