Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par U > La définition de urgence psychiatrique


La définition de Urgence psychiatrique


L'urgence psychiatrique désigne une situation dangereuse et critique dans laquelle un malade mental doit être le plus rapidement possible pris en charge par une équipe psychiatrique spécialisée.


L'évaluation de l'urgence

Il faut pouvoir d'emblée évaluer le degré de l'urgence et établir un diagnostic pour que l'intervention soit à la fois bien indiquée, rapide et efficace. En effet, l'urgence pourra tenir tantôt à la gravité de l'état morbide du patient, tantôt à la situation critique dans laquelle ce dernier se trouve vis-à-vis de son milieu et de ses interactions avec ses proches. Dans le premier cas, il s'agit d'une urgence nosologique. L'intervention peut être sollicitée du fait de l'agitation avec ou sans agressivité vis-à-vis de l'entourage, d'extériorisation d'idées délirantes, d'états dépressifs avec idées ou véritables tentatives de suicide.


L'aspect nosographique des urgences psychiatriques

Selon une statistique de l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris (1978), on retrouve, pour 3 000 personnes reçues en urgence, les diagnostics suivants:

  • Alcoolisme: 35,5%, avec psychose aiguë alcoolique (7,3%) et décompensation psychiatrique au cours d'une ivresse (28,2%).
  • Schizophrénie: 16,8%.
  • Psychopathie: 12,3%.
  • Délire chronique: 9,2%.
  • Bouffée délirante: 7%.
  • Accès maniaque: 4,6%.
  • Troubles névrotiques: 3%.
  • Démences tardives: 2,3%.
  • Troubles psycho-organiques: 2,7%.

Les états dépressifs avec tentatives de suicide n'apparaissent pas dans cette statistique car les malades suicidants ont été directement hospitalisés dans des services médico-chirurgicaux d'urgence, en particulier de réanimation.
À côté de cet aspect nosographique des urgences psychiatriques, il y a l'autre aspect, situationnel, où l'état de crise est lié à tout un contexte socio-familial. Là, il est avant tout nécessaire de dédramatiser la situation, d'écarter le public, d'isoler provisoirement le patient dans un centre d'accueil et de crise. Dans certains cas, c'est dans le cadre d'une hospitalisation à domicile que peut s'intégrer le service d'urgence. L'intervention de l'équipe spécialisée s'organise alors au domicile même du malade, de telle sorte que l'hospitalisation dans une institution psychiatrique peut être souvent évitée ou, au moins, retardée lorsqu'elle s'avère finalement nécessaire.


Autres termes psychologiques :