Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par T > La définition de travestisme


La définition de Travestisme


Le travestisme (ou transvestisme) désigne l'adoption par certains individus de l'habitus vestimentaire et social du sexe opposé. Il peut aller parfois jusqu'à la nécessité de porter des vêtements de celui-ci pour obtenir une jouissance sexuelle.
D'abord décrit chez l'homme par Havelock Ellis sous le terme d'éonisme, il apparaît aussi chez la femme, quoique plus rarement. Il ne s'agit pas du simple degré, mineur, d'une inversion sexuelle, comme le pensaient les sexologues du début du XXe siècle.


Le travestisme en psychanalyse

Le psychanalyste Angelo Hesnard a montré que la pulsion sexuelle chez les hommes transvestistes était bien orientée vers la femme, à la fois désirée et menaçante et, donc, mise à distance. Dans son échec à la posséder pleinement par un acte sexuel restant difficile (l'impuissance et l'éjaculation précoce sont fréquentes chez de tels patients), le transvestiste s'approprie sa partenaire en s'identifiant à elle par ce qui la représente le mieux sur le plan imaginaire et symbolique: ses vêtements et son rôle social (si possible). En se travestissant, il ne deviendrait donc pas un objet sexuel pour un autre homme mais le resterait pour lui-même dans une position narcissique.
D'autres auteurs ont plutôt insisté sur les aspects fétichistes du travestissement, particulièrement évidents dans les cas où le plaisir sexuel ne peut être obtenu que par la manipulation et le port de vêtements de l'autre sexe.


Autres termes psychologiques :