Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par T > La définition de training autogène


La définition de Training autogène


Le training autogène désigne une méthode de relaxation proposée en 1932, par Johannes Schultz. Introduite en France une vingtaine d'années après, cette méthode est à l'origine de nombreuses thérapies par la relaxation.
L'apprentissage du training autogène comporte deux cycles: inférieurs et supérieurs.


Le cycle inférieur

Ce cycle nécessite 8 à 12 séances. L'individu est invité à concentrer son attention sur certaines parties de son corps. Il obtient cette concentration sans aucun effort musculaire, en se répétant mentalement des phrases prononcées par le relaxateur, qui évoque successivement un état de calme intérieur, la pesanteur des membres (par exemple, la phrase à répéter peut être « mon bras droit est lourd, très lourd ») et de tout le corps, puis la chaleur.
Les consignes suivantes concernent les battements cardiaques puis le rythme respiratoire. Le travail porte également sur l'évocation de la chaleur dans la région abdominale et se poursuit par celle de la fraîcheur du front. La séance se termine par des mouvements de flexion et d'extension des membres suivis d'inspirations et d'expirations profondes.
Les séances peuvent se faire en groupe d'une dizaine de personnes. Celles-ci, au début du training autogène, sont allongées sur le dos. Elles peuvent ensuite s'entraîner en position assise. On a souvent évoqué, dans cette méthode, un état hypnoïde auto-induit par la personne. Schultz s'était antérieurement intéressé à l'hypnose, mais son but, ici, n'est pas une hypnothérapie. L'état de calme intérieur que le training autogène permet d'acquérir et la relaxation musculaire indirectement induite sont tout particulièrement bénéfiques pour les individus souffrant de tension nerveuse ou d'anxiété. Cependant, la méthode reste déconseillée chez certains patients atteints, par exemple, de maladies cardiaques ou de schizophrénie.


Le cycle supérieur

Ce cycle est à visée psychothérapique. Aussi, sa conduite présente des analogies avec celle du rêve éveillé. Il peut aboutir à des améliorations symptomatiques et ouvrir la voie à une psychothérapie plus en profondeur.


Les recherches liées au training autogène

Le training autogène a donné lieu à de nombreuses recherches sur la modification des paramètres physiologiques qui lui sont concomitants:

  • L'apparition ou l'augmentation des ondes cérébrales de repos.
  • L'élévation de la température cutanée des membres, par exemple.

Cela lui confère une valeur exceptionnelle en tant que méthode de relaxation.


Autres termes psychologiques :