Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par T > La définition de thymorégulateur


La définition de Thymorégulateur


Un thymorégulateur est un médicament qui a pour effet de limiter les fluctuations excessives de l'humeur. En plus du lithium, deux produits sont actuellement utilisés couramment: la carbamazépine et la dipropylacétamide.


La carbamazépine

La carbamazépine a été synthétisée en 1953, puis commercialisée en 1963 comme anticomitial (notamment dans l'épilepsie temporale), et enfin comme traitement d'états douloureux paroxystiques. Son effet sur l'humeur a été très rapidement observé chez les épileptiques traités, mais le rôle thymorégulateur n'a été objectivé par des études contrôlées qu'à partir de 1970.
Les indications de la carbamazépine recouvrent celles du lithium, dont elle représente l'alternative essentielle en cas de résistance ou de contre-indication. Les deux produits peuvent aussi être associés pour obtenir une synergie d'action. La carbamazépine serait supérieure au lithium dans certaines formes de psychose maniaco-dépressive (dites à cycles rapides) et dans les schizophrénies dysthymiques.
Le mode d'action de la carbamazépine fait l'objet d'une modélisation théorique intéressante. En effet, le kindling est une sensibilisation excessive de structures sous-corticales, expliquant la survenue de crises d'épilepsie pour des stimulus subliminaux. Or on a montré que la cocaïne et l'amphétamine, qui créent des psychoses expérimentales, induisent ce phénomène. Par contre, la carbamazépine l'antagonise et cela expliquerait les deux effets thérapeutiques du produit.


Le dipropylacétamide

Le dipropylacétamide a été utilisé comme thymorégulateur dès 1966. Son effet n'a jamais réellement été objectivé par des études contrôlées. Il est utilisé comme substitut aux autres thymorégulateurs s'ils sont contre-indiqués ou mal tolérés. Il peut être associé au lithium. La tolérance est excellente.
Aussi, l'action physiologique du dipropylacétamide se ferait au niveau de l'amygdale cérébrale.


Autres termes psychologiques :