Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par T > La définition de taxie


La définition de Taxie


En éthologie, la taxie désigne l'ensemble des réactions d'orientation spatiale directe, accomplies par les animaux à symétrie bilatérale, en effectuant une rotation de leur corps autour d'un axe dorsoventral.


Les deux types de taxie

On peut distinguer deux types de taxie:

  • Les taxies positives: elles s'accompagnent de mouvements d'approche.
  • Les taxies négatives: elles s'accompagnent de mouvements d'éloignement vis-à-vis de la source d'un stimulus physique ou chimique directionnel (phototaxie, géotaxie, chémotaxie, etc...).

Autrefois, on ne distinguait pas les réactions d'orientation chez les végétaux et chez les animaux. Ainsi, on les regroupait sous le nom général de tropisme.


Le concept tropisme

C'est Jacques Loeb qui a introduit le concept de tropisme en psychologie animale, en 1889. Il s'inscrit dans une perspective atomistique et associationniste d'explication des comportements. Ainsi, les activités d'un organisme sont considérées comme la combinaison ou la coopération de réactions élémentaires à des agents physico-chimiques.
En fait, les tropismes animaux (les taxies) ne présentent pas l'automaticité ni l'invariabilité que leur suppose la théorie de Loeb. Le même excitant peut entraîner des réactions différentes, nulles ou inverses selon les conditions du milieu extérieur, selon l'état de l'organisme et selon son expérience antérieure. Aussi, les taxies ne jouent un rôle important dans le déterminisme des comportements que chez les organismes à systèmes de contrôle rudimentaires.


Autres termes psychologiques :