Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par T > La définition de tact


La définition de Tact


Le tact est un domaine de la somesthésie. Il est impliqué dans la perception des stimulations mécaniques d'intensité modérée au niveau du revêtement cutané et muqueux.


La perception de la déformation de la peau

La perception consciente de la déformation de la peau nécessite un triple codage:

  • Un codage spatial: il est assuré par la somatotopie du système nerveux central et périphérique, qui permet la discrimination spatiale fine des stimulus.

  • Un codage temporel: il est assuré par la mise en jeu simultanée de récepteurs toniques et phasiques. Les premiers renseignent sur la permanence d'un stimulus (par exemple, la pression sur la peau), tandis que les seconds renseignent sur le début et la fin du stimulus.

  • Un codage d'intensité: il est assuré par la grande variété de récepteurs présents dans la peau. Certains sont très sensibles (par exemple, les récepteurs annexés aux poils et sensibles à leur mobilisation, les récepteurs situés dans les papilles dermiques au niveau des disques de Merkel), tandis que d'autres sont moins sensibles (par exemple, les terminaisons libres).

Ainsi, la représentation des caractéristiques du stimulus permet au cerveau des opérations de reconnaissance plus élaborées que la simple perception du toucher, telles que la stéréognosie (reconnaissance des objets par la seule palpation). Par ailleurs, les voies anatomiques de la sensibilité tactile empruntent essentiellement le système lemniscal et relaient dans le thalamus pour se projeter ensuite sur le cortex cérébral pariétal.


Autres termes psychologiques :