Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par S > La définition de succion


La définition de Succion


La succion désigne l'absorption d'un liquide par la bouche en faisant jouer à celle-ci le rôle d'une pompe aspirante.


La succion chez le nourrisson

La succion est un comportement caractéristique de la toute petite enfance, qui disparaît à la fin de la première année chez la majorité des enfants. Il tient une place importante dans beaucoup de théories du développement. En outre, ce comportement fait l'objet de nombreuses recherches empiriques.
La succion est observée le plus souvent lorsqu'on place une tétine ou le mamelon dans la bouche du nourrisson, mais aussi de façon spontanée dès les premiers jours de vie (succion des doigts, des draps ou à vide pendant le sommeil). Elle est constituée de pressions négatives (ou succions), qui permettent l'absorption d'une substance, se prolongeant par l'ingestion et une déglutition. Ces pressions sont également enregistrées lors d'une activité de succion non nutritive (par exemple, la succion d'une sucette).


La succion nutritive et la succion non nutritive

La succion nutritive et la succion non nutritive du nourrisson humain possèdent des organisations temporelles différentes:

  • Dans le premier cas: de longs trains de succions, au rythme de une par seconde, séparés par des pauses longues de plusieurs dizaines de secondes.
  • Dans le second cas: une alternance de brefs trains de succions, dont la fréquence moyenne est double de celle des succions nutritives, et de courtes pauses (entre 3 et 10 secondes).

Parce qu'il est observable dès la naissance (et présent dès la période fœtale), le comportement de succion a d'abord été considéré comme invariable et rigide. Cependant, de nombreux travaux ont montré que son organisation temporelle variait en fonction de plusieurs facteurs:

  • le niveau d'éveil,
  • le degré de faim,
  • la concentration en glucose du liquide,
  • etc...

Des variations de rythme peuvent également être la preuve de différences individuelles à signification clinique.


L'étude des changements de taux de la succion

Les changements de taux de la succion non nutritive, de son amplitude ou de son rythme, consécutifs à l'apparition de stimulus visuels ou auditifs, ont fourni aux psychologues expérimentalistes les moyens d'interroger le bébé sur ses capacités d'apprentissage et sur ses compétences précoces dans le domaine visuel et le domaine auditif, notamment celui de la parole.
Aux pressions négatives, dont on enregistre l'amplitude et le rythme, sont associées des pressions positives, ou expressions. Elles résultent de déformations mécaniques exercées sur la tétine par les lèvres, les gencives, la langue et le palais et sont la preuve d'une activité perceptive d'exploration. Comme l'ont montré de nombreuses études, grâce à cette activité de succion exploratoire, le nourrisson extrait des informations sur les paramètres gustatifs, olfactifs et thermiques de l'objet ainsi que sur ses caractéristiques physiques et spatiales (la forme, la rigidité et la texture).
Enfin, un autre aspect de la conduite de succion concerne sa fonction sociale. Les observations recueillies dans des situations naturelles de nourrissage suggèrent que l'alternance des trains de succion et des pauses permet des prises de tour de parole, c'est-à-dire une interaction succion-regard entre la mère et son bébé, et instaure ainsi une forme précoce de dialogue.


Autres termes psychologiques :