Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par S > La définition de stevens


La définition de Stevens


Stanley Smith Stevens, psychologue (1906-1973).Stanley Smith Stevens est un psychologue américain. Il est né à Ogden, dans l'Utah, en 1906. Il est mort à Vail, dans le Colorado, en 1973.
Par ailleurs, parmi les ouvrages qu'il a écrit, on peut citer notamment Hearing: Its Psychology and Physiology (1938), Handbook of Experimental Psychology (1951), ou encore, Sound and Hearing (1965).


Les méthodes psychophysiques de Stevens

Stevens est le fondateur d'une branche de la psychophysique contemporaine prônant la mesure directe des sensations. Il a enseigné la psychophysiologie et la psychologie à Harvard à partir de 1938 et y a dirigé le laboratoire de psychophysique.
Dans les échelles d'intensité sonore construites sur la base de la loi de Fechner, les intensités sont séparées par des échelons égaux. Cependant, un son de 100 décibels (dB) ne paraît pas avoir une intensité double de celle d'un son de 50 dB. Constatant la capacité des êtres humains à estimer quantitativement au moyen de nombres l'intensité de leurs sensations, Stevens a développé une série de méthodes psychophysiques dites directes (ou subjectives) qui devaient avoir des propriétés d'échelle de rapport: la méthode d'estimation des grandeurs, la méthode d'estimation des rapports.
Corrélativement, il a développé des méthodes de production dans lesquelles on demande à l'individu d'ajuster l'intensité d'un stimulus pour qu'elle lui paraisse être dans un certain rapport avec un stimulus étalon. Enfin, constatant que l'utilisation de nombres pouvait conduire à certains biais, il a prôné l'utilisation d'égalisations intermodalitaires.


Un théoricien de la mesure

Théoricien de la mesure, Stevens a popularisé la distinction de différents types d'échelles psychophysiques fondés sur leurs propriétés formelles de mesure. Les très nombreux résultats obtenus dans les diverses modalités sensorielles ont fait mondialement connaître, au travers de multiples publications, son laboratoire de l'université Harvard, lieu où ont été formés un très grand nombre de psychophysiciens.
Reprenant la suggestion de Joseph Plateau, il a supposé, sur la base de ces résultats, que la sensation augmentait comme une fonction de puissance de l'intensité du stimulus.


Les échelles de Stevens

Il s'agit d'échelles psychophysiques qui caractérisent l’augmentation de la sensation comme une fonction de puissance de l’augmentation de la stimulation.
Les échelles de Stevens sont fondées sur des méthodes subjectives directes comme:

  • la méthode des grandeurs,
  • la méthode d’estimation de rapports,
  • la méthode de fractionnement,
  • la méthode d’égalisation intermodalitaire.

Ces méthodes sont supposées conduire à des échelles psychophysiques qui ont des propriétés d’échelle de rapport.


Autres termes psychologiques :