Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par S > La définition de statistique


La définition de Statistique


La statistique désigne l'ensemble des méthodes qui ont pour objet la collecte, le traitement et l'interprétation des données d'observation relatives à un groupe de personnes ou d'objets.


Le développement de la méthode statistique

Dans le domaine des sciences humaines, les études de Charles Spearman sur le comportement des individus, développées par la suite en psychologie appliquée, ont conduit aux méthodes de l'analyse factorielle. Celle-ci est un prolongement logique de l'étude des corrélations.
La méthode statistique s'est aussi révélée un auxiliaire indispensable pour la gestion des entreprises (les études de marché, le contrôle budgétaire, la gestion des stocks, etc...). Prolongée par la théorie des jeux et la théorie de la décision, la méthode statistique a donné naissance aux méthodes de la recherche opérationnelle. Parmi les travaux du XXe siècle, on peut citer ceux de Ronald Aylmer Fisher, d'Egon Sharpe Pearson, de Jerzy Neyman sur la théorie des tests et celle de l'estimation, nés de recherches empiriques sur l'application de la méthode des sondages.


Les nouvelles méthodes de statistique descriptive

L'apparition de puissants moyens de calcul a permis de mettre en œuvre de nouvelles méthodes de statistique descriptive applicables à de grands tableaux de données multidimensionnelles. Déjà en germe dans les travaux de Spearman et de Karl Pearson, ces méthodes, regroupées sous le nom d'analyse des données, ont été développées par Harold Hotelling dans les années 1930 et en France par Jean-Paul Benzécri dans les années 1960.
Par ailleurs, un travail statistique comporte plusieurs phases:

  • La phase méthodologique: elle consiste à définir les unités statistiques sur lesquelles on va opérer (les caractères, les nomenclatures, etc...).

  • La phase technique: on procède au recueil des données (l'échantillonnage, les mesures, les enquêtes par questionnaires, etc...). Ces données peuvent être soumises à des programmes de vérification manuelle ou automatique.

  • La phase de la statistique descriptive: on présente ces données sous forme de tableaux, de courbes ou de graphiques, qui contiennent toute l'information. Comme ils sont souvent difficiles à appréhender et à interpréter, on procède généralement à une réduction des données en les remplaçant par des courbes plus parlantes, ou par un petit nombre de paramètres, les uns caractérisant la tendance centrale, les autres la dispersion.

Dans la statistique classique, on essaie ensuite à l'aide des paramètres ainsi calculés, de rattacher les observations à un modèle ou à une loi statistique. Cela conduit, dans le cas où l'on a procédé à un échantillonnage dans la population étudiée, aux problèmes de l'estimation des paramètres. Aussi, pour tirer des conclusions à partir d'un échantillon, il faut faire une hypothèse sur la population totale et porter un jugement sur sa valeur: c'est l'objet des tests d'hypothèse. Enfin, lorsque plusieurs caractères sont déterminés simultanément, on peut chercher s'il existe des liaisons entre eux (une liaison fonctionnelle, une indépendance totale ou une liaison stochastique).


Autres termes psychologiques :