Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par S > La définition de somnambulisme


La définition de Somnambulisme


Le somnambulisme désigne un comportement moteur automatique, plus ou moins complexe et adapté. Il se produisant pendant le sommeil, dont il est un trouble qualitatif relativement fréquent chez l'enfant.


Une parasomnie psychomotrice

Le somnambulisme est une parasomnie psychomotrice au cours de laquelle l'individu va, pendant la nuit et tout en restant endormi, se lever, marcher ou se livrer à des activités simples de sa vie quotidienne diurne, d'une manière assez stéréotypée, puis se recoucher sans avoir aucun souvenir, au réveil, d'avoir quitté le lit pendant son sommeil.
Autrefois, on parlait de somnambulisme épileptique. Mais Henri Gastaut a bien montré que « le somnambulisme n'est jamais épileptique ». Ce n'est que « très exceptionnellement » qu'un épileptique peut faire une crise nocturne caractérisée par un automatisme ambulatoire. Mais il faut alors parler d'« automatismes épileptiques ambulatoires du sommeil ».


Un état hypnotique

Le terme somnambulisme fait aussi partie de l'histoire de l'hypnotisme. C'est par simple analogie que le marquis de Puységur, a décrit, en 1784, la transe provoquée par le magnétisme animal de Franz-Anton Mesmer comme un état de « somnambulisme provoqué » par le magnétiseur. En fait, il s'agissait d'un état de sommeil induit par suggestion, bien différent du véritable somnambulisme observé par les médecins depuis l'Antiquité. D'ailleurs, James Braid remplaça ce terme par celui d'hypnose, en 1843.


Autres termes psychologiques :