Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par S > La définition de skinner


La définition de Skinner


Burrhus Frederic Skinner, psychologue (1904-1990).Burrhus Frederic Skinner est un psychologue américain. Il est né à Susquehanna, en Pennsylvanie, en 1904. Il est mort à Cambridge, dans le Massachusetts, en 1990.
Par ailleurs, parmi ses nombreux ouvrages, on peut citer The behavior of organisms (1938), Science and human behavior (1953), Verbal behavior (1957), Cumulative record (1959), Contingencies of reinforcement: a theoretical analysis (1969), Beyond freedom and dignity (1971), About behaviorism (1974).


Les travaux de Skinner

Skinner se consacre à la recherche et à l'enseignement. Ainsi, il débute sa carrière à l'université du Minnesota, de 1937à 1945. Puis, de 1945 à 1948, il poursuit ses travaux à l'université d'Indiana. Enfin, il intègre Harvard en 1948 et il y reste jusqu'en 1957.
Skinner analyse, d'abord chez le rat et le pigeon, puis chez l'Homme, une classe particulière d'apprentissages, qu'il appelle conditionnement opérant. La situation la plus connue est la boîte de Skinner, dans laquelle, dans le cas le plus simple, un rat reçoit une boulette de nourriture s'il appuie sur le levier qui s'y trouve.


L'analyse expérimentale du comportement

À partir de là, Skinner développe, au sein de l'école béhavioriste, mais de façon autonome, un courant qui se dénomme celui de l'analyse expérimentale du comportement, et dont la base philosophique est un béhaviorisme radical. L'idée principale en est que tout le comportement des individus s'explique par les régularités dans les renforcements auxquels ces individus ont été soumis de la part de leur environnement au cours de leur existence.
Cette conception a suscité des adhésions ou des hostilités beaucoup plus fortes que beaucoup d'autres théories, surtout à cause de ses implications philosophiques, morales ou politiques.


Autres termes psychologiques :