Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par S > La définition de simulation


La définition de Simulation


Une simulation désigne une allégation de troubles inexistants à la recherche le plus souvent de bénéfices secondaires.


La différence entre la simulation et l'hystérie

La simulation doit être distinguée de l'hystérie. Cette dernière est une affection réalisant de façon inconsciente des symptômes sans substratum lésionnel. Jean-Martin Charcot considérait, lui, que l'hystérique était une simulatrice. Un peu plus tard, Joseph Babinksi créa le concept de pithiatisme pour présenter l'hystérie comme une affection guérissable par la suggestion. En revanche, la simulation a longtemps été préférentiellement pénitentiaire (automutilation volontaire, ingestion de corps étrangers), dans un but utilitaire.


Les caractéristiques de la simulation

L'apparition de la législation sur les accidents du travail, puis la guerre de 1914-1918 allaient étendre progressivement les situations de recherche de volontaires de bénéfices (arrêts de travail, perception de pension, de dommages-intérêts, évitement d'aller au front, au service militaire, etc...). Dans certains cas, les lésions sont bien réelles, mais elles sont présentées comme une maladie, alors qu'elles ont été provoquées volontairement. On parle alors de pathomimie. Mais, ici, la recherche de bénéfice est moins nette et il peut s'agir d'actes compulsifs, que l'individu ne peut refréner.
La simulation peut encore prendre la forme d'une dissimulation. Par exemple, il peut s'agir de faire semblant d'ignorer des troubles antérieurs à un accident dans le but de percevoir une indemnisation de la part d'un organisme (compagnie d'assurance, sécurité sociale, tribunal).
La simulation peut également affecter des symptômes existant authentiquement, et qu'utilise l'individu à des fins de bénéfices secondaires. On parle alors de sursimulation. Cependant, il est difficile de faire la part entre processus conscients et processus inconscients, tant ceux-ci sont intriqués.


Autres termes psychologiques :