Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par S > La définition de significatif


La définition de Significatif


Significatif se dit de ce qui est porteur d'une signification, au sens psycholinguistique du terme.


Les stimulus significatifs et non significatifs

Dans des situations de recherche ou de diagnostic, la psychologie utilise diverses catégories de stimulus non significatifs, c'est-à-dire qui ont les mêmes propriétés externes que des stimulus d'une langue mais qui sont, pour une population déterminée d'individus, dépourvus de signification psycholinguistique. Il s'agit des syllabes sans signification, des logatomes, des chaînes de caractères ou dessins dépourvus de sens, etc... En général, ces stimulus servent à étudier ou à évaluer des processus psychologiques de base (la mémoire, la perception), d'une façon qui permette la séparation des effets dus à leurs propriétés physiques (ou de forme) et des effets dus aux processus proprement sémantiques qui peuvent s'y ajouter lorsque l'on utilise des stimulus appartenant à la langue des individus.
Par opposition, on appelle donc stimulus significatifs ceux qui, à leurs caractéristiques propres, superposent des propriétés de signification. L'expression s'applique le plus souvent à des mots isolés et pleins, c'est-à-dire qui désignent de façon directe une classe d'objets (noms communs), d'événements ou d'actions (verbes), ou de propriétés (adjectifs). On n'y inclut généralement pas des mots grammaticaux comme les prépositions, les déictiques ou les anaphores, bien que ces mots aient ou prennent aussi, d'une façon plus complexe, une valeur significative.
Dans une utilisation large, on pourra aussi qualifier de significatives des parties de stimulus ou des relations entre stimulus qui servent de supports à des dispositifs grammaticaux, comme les conjugaisons, les déclinaisons, certains ordres de mots en français ou dans d'autres langues, etc... Par exemple, dans « le chien poursuit le chat », les positions de chien et de chat sont significatives en ce qu'elles indiquent qui sont, respectivement, le poursuivant et le poursuivi.


La forme significative en éthologie

En éthologie, significative se dit d'une forme à laquelle l'animal attribue une valence dans le cadre d'un comportement en cours d'explicitation. Plus précisément, ces définitions, opérationnellement équivalentes, indiquent le lien qui unit une séquence motrice à valeur fonctionnelle à la présence d'une forme ne reproduisant qu'une part des caractères de la situation naturelle. Elles font l'économie de la notion de représentation et se rapprochent de celle de déclencheur. La différence entre elles concerne la forme de causalité utilisée.
La première définition, d'inspiration zoologique, indique que ce lien est une propriété biologique inscrite dans l'organisation zoologique de l'espèce. Le caractère significatif d'un stimulus fait partie de la structure de l'espèce comme l'organisation de ses organes sensoriels ou de ses effecteurs. La vraie cause tient à l'histoire de l'espèce et réside dans l'ensemble des processus évolutifs qui ont modelé son organisation.
La seconde définition, plus directement psychologique, insiste sur le caractère orienté du comportement. La montée d'une motivation représente une préparation sensori-motrice qui unit inséparablement la tendance à effectuer un acte et la tendance à le diriger vers une certaine classe de stimulations. Sous son influence, on dit que l'animal attribue une valence à une forme lorsqu'il dirige vers elle un comportement à valeur fonctionnelle. Le processus causal examiné par priorité est ce mouvement d'attribution de valence qui souligne le caractère actif de l'organisme dans le réglage de son comportement.


Autres termes psychologiques :