Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par S > La définition de sériation


La définition de Sériation


La sériation désigne la construction d'une suite ordonnée d'éléments qui se succèdent en fonction de l'accroissement régulier des valeurs prises par une propriété commune (par exemple, la longueur d'une tige, la saturation d'une couleur, etc...).


Les caractéristiques des opérations de sériation

Les opérations de sériation des relations asymétriques ont la même structure logique générale que celles d'emboîtements de classes. Selon Jean Piaget, les unes comme les autres sont des opérations concrètes, mais la sériation est une « [...] addition de différences [...], l'addition de classes [...] une addition d'éléments équivalents au point de vue donné ».


La sériation au plan développemental

Piaget a étudié les performances d'enfants de 4 à 8 ans dans des tâches de sériation d'objets concrets variant en taille:

  • À 4 ans: les enfants sont déjà capables de ranger trois réglettes de bois selon un ordre croissant, mais il ne s'agit là que de la construction d'une configuration perceptive. Dès que le nombre de réglettes dépasse quatre ou cinq, les plus jeunes enfants constituent des couples isolés rassemblant une petite et une grande.

  • À 5 ans: ils établissent des séries partielles qu'ils ne coordonnent pas entre elles et, très souvent, ils ne veillent pas à situer les bases de toutes les réglettes sur un même niveau. Plus tard, ils réussissent par tâtonnement empirique.

  • À 7-8 ans: c'est seulement à partir de cet âge que les enfants utilisent une méthode systématique qui consiste à établir des séries de comparaisons par paires pour découvrir l'élément le plus petit, puis le plus petit de ceux qui restent et ainsi de suite. Cette méthode est opératoire, tout élément est systématiquement considéré comme étant simultanément plus grand que les précédents et plus petit que les suivants. Il y a réversibilité par réciprocité.

Ainsi, à partir de 7-8 ans, les enfants sont alors capables, non seulement de réaliser une série simple, quel qu'en soit le nombre d'éléments, mais aussi d'intercaler de nouvelles réglettes dans une série existante, de sérier des éléments selon deux qualités qui varient à la fois (sériations multiplicatives sur la grandeur et la saturation de la couleur, par exemple) ou encore de coordonner plusieurs sériations en faisant correspondre à chaque poupée d'une série, un sac à dos et une canne de deux autres séries.
Cependant, lorsque la sériation porte sur des énoncés verbaux (chevelures plus ou moins claires ou plus ou moins foncées), elle n'est réussie que vers 11-12 ans.


Autres termes psychologiques :