Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par S > La définition de schneider


La définition de Schneider


Kurt Schneider, psychiatre (1887-1967).Kurt Schneider est un psychiatre allemand. Il est né à Grailsheim, en 1887. Il est mort à Heidelberg, en 1967. Il a développé une conception systématique des troubles psychiques et du diagnostic psychiatrique.


Le parcours de Schneider

Schneider débute par des études de philosophie à Heidelberg où il suit l'enseignement de Karl Jaspers, puis il poursuit des études de médecine à Cologne. A partir de 1922, il devient professeur de psychiatrie dans cette ville. Après la Seconde Guerre mondiale, il est nommé à Heidelberg où il termine sa carrière en 1955.


Les travaux de Schneider

Après un ouvrage sur les personnalités psychopathiques publié en 1923, il fait paraître, en 1935, sa Psychopathologie des sentiments et des instincts qui va lui donner une renommée internationale comme représentant de la psychopathologie allemande, presque à l'égal de son maître Jaspers.
Mais c'est surtout sa Psychopathologie clinique (1950) qui développe le mieux ses conceptions dans le domaine du diagnostic et de la classification des maladies mentales. Il y décrit en particulier les symptômes de la schizophrénie, ceux de premier rang en rapport avec des expériences anormales caractéristiques de cette psychose, et ceux de second rang qui peuvent se retrouver dans d'autres psychoses, notamment affectives. Ces symptômes de premier rang sont les suivants:

  • Énonciation ou écho de la pensée.
  • Hallucinations auditives dans lesquelles des voix conversent entre elles.
  • Hallucinations auditives dans lesquelles des voix commentent le comportement de l'individu.
  • Sensations corporelles imposées.
  • Vol de la pensée.
  • Imposition de la pensée.
  • Divulgation de la pensée.
  • Perception délirante.
  • Sentiments imposés ou contrôlés.
  • Impulsions imposées ou contrôlées.
  • Volonté imposée ou contrôlée.

Ces symptômes constituent une première définition opérationnelle de la schizophrénie. Ils restent parmi les critères diagnostiques les plus utilisés dans les recherches épidémiologiques et statistiques actuelles.


Autres termes psychologiques :