Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par S > La définition de sadisme


La définition de Sadisme


Le sadisme est une forme de manifestation de la pulsion sexuelle. Il vise à faire subir à autrui une domination, une humiliation, ou une douleur physique. Le terme de sadisme vient du nom du marquis de Sade, dont l'oeuvre met l'accent sur l'algolagnie (la liaison du plaisir et de la douleur) active mais aussi passive.


Le sadisme en psychanalyse

La psychanalyse reconnaît le sadisme comme une des possibilités inscrites dans la nature même de la pulsion sexuelle. Néanmoins, ni Freud ni ses successeurs n'en sont venus à systématiser ce qui serait, par exemple, une agressivité normale comme donnée constitutive des sociétés humaines. Certes, la prise en compte de la sexualité infantile amène à décrire une sorte de perversion polymorphe originelle où le sadisme a sa place.
Cependant, dans Pulsions et destins des pulsions (1915), Freud fait valoir qu'à la base, le sadisme vise plutôt à la domination du partenaire, à la maîtrise exercée sur autrui. Aussi, le lien entre douleur et excitation sexuelle apparaît d'abord dans le masochisme, qui constitue un renversement du sadisme, avec retournement sur la personne propre. De fait, infliger une douleur peut devenir une des visées du sadisme. En effet, dans ces conditions l'individu jouit, paradoxalement, de façon masochiste par identification avec l'objet souffrant.


La pulsion de mort et le sadisme

L'hypothèse de la pulsion de mort vient plutôt contredire l'idée d'un fonctionnement sadique primordial chez l'homme. Si la pulsion de mort est une pulsion de destruction, c'est au sens seulement où l'homme tend vers sa propre perte. Le sadisme, plus nettement encore que le masochisme érogène, se présente comme déjà plus complexe, comme réalisant une intrication des pulsions de mort et des pulsions sexuelles.


Autres termes psychologiques :