Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par R > La définition de réminiscence


La définition de Réminiscence


La réminiscence désigne le phénomène selon lequel l'évocation d'un souvenir ou d'un élément mnésique s'améliore avec le temps, notamment après un intervalle de temps consécutif à un apprentissage incomplet.


Un phénomène révélé par Ballard

Le phénomène de réminiscence, sous la forme de l'amélioration de la performance mnésique, a été mis en évidence par Philip Ballard. Il va évidemment à l'encontre des observations communes sur le déclin mnésique et l'oubli en fonction du temps.
Dans certains cas, il semble que l'amélioration de la performance soit un artefact et doive être attribuée aux conditions expérimentales de sa mise en évidence: elle serait due à l'activité cognitive produite par la recherche en mémoire rendue nécessaire par les premières évocations. Néanmoins, des effets d'amélioration réelle durant une certaine période après la mémorisation sont bien attestés. Ils sont attribuables au processus de consolidation mnésique.


La réminiscence chez l'animal

Chez l'animal, un phénomène de réminiscence a pu être observé. Ainsi, chez la souris, consécutivement à un conditionnement opérant, on observe que la performance est à son niveau minimal une heure après l'acquisition. Le phénomène de réminiscence apparaît au bout de trois heures et est maximal six heures après l'acquisition.
Ce phénomène, expliqué par certains auteurs par une maturation de la trace mnésique au cours du temps, illustre l'importance du facteur temporel dans les processus de traitement de l'information. Il doit sans doute être rapproché des processus cognitifs vis-à-vis des rythmicités biologiques puisqu'il a pu être démontré que, dans cette période de six heures qui suit l'acquisition, les cycles de sommeil sont profondément modifiés, notamment l'augmentation du nombre de phases de sommeil paradoxal.


Autres termes psychologiques :