Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par R > La définition de règle fondamentale


La définition de Règle fondamentale


La règle fondamentale correspond à un principe fondamental de la psychanalyse qui consiste à appliquer systématiquement la méthode de libre association pendant le cours des séances.


La règle fondamentale selon Freud

Sigmund Freud prescrivait à ses patients de dire tout ce qui leur passait par l'esprit, même si cela leur paraissait sans intérêt, illogique ou même absurde. Il arrive aujourd'hui que cette règle ne soit plus formulée explicitement dès le début de la cure. C'est pourtant elle qui structure la relation analytique. Encore cela peut-il s'entendre en divers sens.


La condition pour accéder au langage du désir

Pour les théoriciens de l'analyse des résistances, comme Sacha Nacht, la règle fondamentale a surtout une valeur en ce que le patient ne peut la suivre. Ses difficultés à associer traduisent des résistances, et l'analyse de celles-ci est un temps essentiel pour atteindre l'inconscient.
On estimera plutôt, dans une tout autre perspective, que la règle fondamentale suppose qu'il y a une logique propre au discours inconscient. Elle constitue une condition nécessaire pour que l'individu puisse accéder au langage de son désir. Certes, cette logique peut être perçue comme un impératif par rapport auquel le patient sera toujours en défaut. Elle met néanmoins en place un espace de parole nouveau dans la mesure où elle indique que tout discours ne tient pas du moi ses mots d'ordre.


Autres termes psychologiques :