Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par P > La définition de prégnance


La définition de Prégnance


La prégnance désigne la force et la stabilité d'une structure perceptive, d'une organisation psychologique.


La prégnance selon les gestaltistes

Dans la terminologie gestaltiste, le principe de prégnance édicte que, parmi toutes les organisations possibles d'un stimulus, celle qui sera perçue sera la plus simple.
Le principe de prégnance est un principe de minimalité puisque l'organisation la plus simple est celle qui minimise la complexité apparente du stimulus. Ce principe recouvre des propriétés comme la régularité, la symétrie et bien sûr la simplicité. Selon Paul Guillaume, la prégnance caractérise une organisation parmi d'autres qui sont possibles.


Les différentes formes de prégnances

Les gestaltistes ont accordé une grande importance à la distinction entre formes fortes (ou prégnantes) et formes faibles (ou indécises). Les formes fortes sont de bonnes formes que la perception a tendance à simplifier, régulariser, symétriser, quitte à perdre de son exactitude. Ainsi, une petite lacune dans le contour d'une forme régulière sera négligée et la figure sera perçue fermée et non ouverte (phénomène de clôture). Si, dans un cercle formé de points, l'un de ceux-ci s'écarte un peu des autres, il sera décalé perceptivement afin que le cercle devienne régulier.
Par ailleurs, Egon Brunswik distingue une prégnance géométrique, celle des gestaltistes, d'une prégnance empirique, qui caractérise des bonnes formes significatives et découle de l'expérience acquise.


Autres termes psychologiques :