Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par P > La définition de potentialisation à long terme


La définition de Potentialisation à long terme


La potentialisation à long terme désigne la facilitation de l'activité des synapses (la région de contact entre deux neurones), qui pourrait être associée aux processus de mémorisation et d'apprentissage.


Les premières hypothèses relatives au lien entre apprentissage et système nerveux

La compréhension des mécanismes permettant la persistance d'une trace mnésique au sein du système nerveux est depuis longtemps un centre d'intérêt primordial de la recherche fondamentale. Ainsi, un des problèmes majeurs posés aux neurobiologistes concerne les mécanismes cellulaires qui sous-tendent l'apprentissage et la mémoire.
Dès le début du siècle, l'anatomiste Ramón y Cajal émit l'hypothèse que ces processus résultaient de changements, dus à l'usage, de l'efficacité de la transmission synaptique. Pour caractériser ce phénomène, on parle de plasticité synaptique.


La découverte de la potentialisation à long terme

Il fallut attendre 1973 pour voir pour la première fois cette idée étayée par un fait expérimental. Les physiologistes Timothy Bliss et Terje Lomo montrèrent alors (en travaillant in vitro sur l'hippocampe du lapin), que l'activation répétitive et brève de certains neurones innervant l'hippocampe (une région cérébrale importante pour les processus d'apprentissage et de mémoire) entraînait une augmentation durable (de quelques heures à quelques semaines) de l'efficacité synaptique des circuits mis en jeu.
Ce phénomène, connu sous le nom de potentialisation à long terme (de la transmission synaptique), fait depuis l'objet de nombreux travaux pour en étudier les mécanismes et en éprouver la généralité dans d'autres régions du cerveau, notamment le cortex. Le phénomène inverse, appelé dépression à long terme, a également été mis en évidence.


Autres termes psychologiques :