Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par P > La définition de phonème


La définition de Phonème


Un phonème désigne un élément minimal, non segmentable, de la représentation phonologique d'un énoncé, et dont la nature est déterminée par un ensemble de traits distinctifs.


La fonction du phonème

Chaque langue possède dans son code un nombre restreint et limité de phonèmes (une vingtaine à une cinquantaine, selon les langues) qui se combinent successivement pour constituer les signifiants des énoncés et s'opposent ponctuellement aux différents points de la chaîne parlée pour distinguer les énoncés les uns des autres. Cette fonction est la caractéristique essentielle du phonème et c'est pourquoi il est souvent défini comme l'unité distinctive minimale.


Les caractéristiques phoniques

Les caractéristiques phoniques ne se présentent jamais seules mais sont liées à des traits qui dépendent de la personne, du contexte social que l'on appelle non-distinctifs. Un phonème peut donc être réalisé concrètement par des sons différents (dits variantes ou allophones). Ceux-ci forment une classe ouverte, mais ils possèdent tous en commun les traits qui opposent ce phonème à tous les autres phonèmes de la langue. Par exemple, dans le mot français rue, le phonème /r/ peut être prononcé comme une vibrante dentale [r] dite r bourguignon, comme une vibrante uvulaire [R] dit r grasseyé, ou comme une constrictive uvulaire [R] dite r parisien.
Chaque phonème est constitué de traits dits pertinents (ou distinctifs), particuliers à chaque langue et qui permettent de le différencier des autres phonèmes de la langue. Ces traits sont non segmentaires, c'est-à-dire qu'ils ne peuvent pas être réalisés isolément, successivement dans la chaîne parlée, mais se manifestent en combinaison simultanée. Par exemple, le phonème /s/ en français est à la fois consonantique, dental, fricatif et non-voisé.


Autres termes psychologiques :