Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par P > La définition de pestalozzi


La définition de Pestalozzi


Johann Heinrich Pestalozzi, pédagogue (1746-1827).Johann Heinrich Pestalozzi est un pédagogue suisse. Il est né à Zurich, en 1746. Il est mort à Brugg, en 1827.


Le parcours de Pestalozzi

Fils d'un chirurgien d'origine italienne, Pestalozzi fut formé par son grand-père pasteur. Influencé par le Rousseau de l'Émile et du Contrat social, ainsi que plus tard par la Révolution française, Pestalozzi investit ses économies dans une entreprise agricole à vocation éducative, Neuhof, et s'y ruine. Il s'occupe alors d'une autre institution pour orphelins, à Stanz.
Il dirige ensuite une sorte de complexe éducatif expérimental à Burgdorf, puis à Münchenbuchsee et enfin à Yverdon, en 1805, où son institut deviendra célèbre dans toute l'Europe et comprendra tous les degrés de l'enseignement jusqu'à l'université, comptant jusqu'à 250 élèves et intégrant une école normale.
En 1825, il revient à Neuhof pour une ultime expérience, alors que des écoles s'inspirent de ses méthodes.


La pédagogie de Pestalozzi

La pédagogie de Pestalozzi s'adresse avant tout aux enfants pauvres et reste fondée, d'une part, sur l'instruction agricole et l'instruction professionnelle, et d'autre part, sur l'enseignement mutuel. La discipline par le travail, l'éducation physique, les travaux manuels, les sorties, les jeux s'y ajoutent. Aussi, ses idées et ses méthodes se retrouveront dans l'éducation nouvelle.
Par ailleurs, parmi les ouvrages de Pestalozzi, on peut citer Léonard et Gertrud (1781-1787), Comment Gertrud instruit ses enfants (1801), Manuel des mères (1803), ou encore Des principes fondamentaux de ma pensée (1797).


Autres termes psychologiques :