Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par M > La définition de morel


La définition de Morel


Bénédict-Augustin Morel, médecin aliéniste (1809-1873).Bénédict-Augustin Morel est un médecin aliéniste français. Il est né à Vienne, en 1809. Il est mort à Rouen, en 1873. Il a créé la théorie de la dégénérescence pour expliquer l'apparition des maladies mentales par une hérédité morbide.


Les travaux de Morel

Après des études religieuses et quelques années de journalisme, Morel entreprend des études de médecine à Paris, en 1834, et apprend la psychiatrie avec Jean-Pierre et Ernest-Charles Lasègue. Il débute sa carrière en 1848, en tant que médecin-chef à l'asile de Maréville. Puis il poursuit à Saint-Yon, près de Rouen, à partir de 1856.
Ses travaux cliniques sont l'objet des deux volumes de ses Études cliniques (1852-1853) et de son Traité des maladies mentales(1860). C'est surtout son Traité des dégénérescences physiques, intellectuelles et morales de l'espèce humaine et des causes qui produisent ces variétés maladives (1857), qui va le faire connaître.
Influencé par la pensée philosophique et morale de son ancien compagnon d'études Philippe Buchez, il y défend une théorie étiologique des maladies mentales où l'hérédité tient une place importante. Sa théorie de la dégénérescence défend la conception d'une « déviation maladive d'un type idéal primitif » (à l'image de Dieu), provoquée par les mauvaises conditions de vie (physiques et morales), ainsi que des des générations successives. Et de telles dégénérations conduisent à la création de descendants dégénérés atteints de diverses tares et de folie.


Autres termes psychologiques :