Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par M > La définition de monotone


La définition de Monotone


Monotone se dit d'un ensemble rationnel de termes (par exemple, inférence, logique, raisonnement) dont les conclusions restent vraies si l'on ajoute de nouveaux axiomes.


Une notion née d'un problème

Le terme monotone s'emploie surtout de façon négative (non monotone), dans le domaine du raisonnement et de la logique. C'est à partir d'un problème qui s'est posé aux systèmes à base de connaissances que cette notion est apparue.
Plus précisément, le problème dont il s'agit peut se formuler de la façon suivante: supposons que l'on possède un certain nombre d'informations sur un domaine quelconque et que l'on en ait déduit par inférence une série de conclusions. Supposons maintenant que parviennent de nouvelles informations, qui s'ajoutent aux précédentes et, éventuellement, les modifient ou même les contredisent. Que deviendront les conclusions précédemment tirées et qui étaient, de ce fait, considérées comme vraies?


Les caractéristiques de la monotonie et de la non-monotonie

La monotonie caractérise la logique classique, dans laquelle tout énoncé qui a été affecté de la valeur vrai conserve cette valeur même quand on introduit des axiomes nouveaux dans le système. La non-monotonie est la caractéristique inverse, c'est-à-dire qu'il est possible, pour un énoncé, de changer de valeur de vérité après introduction de nouveaux axiomes. (Dans un système informatique classique, les connaissances prennent la forme d'axiomes.)
Les termes monotone, non monotone, sont utilisés ici par analogie avec les notions mathématiques de fonction monotone (constamment croissante ou constamment décroissante) et non monotone (tantôt croissante et tantôt décroissante).
La fonction des raisonnements non monotones est de restructurer plus ou moins complètement les conclusions déjà tirées, tandis que la fonction des logiques non monotones est de permettre de le faire au moyen de règles logiquement justifiées. On considère en général que l'intellect humain peut très bien fonctionner de façon non monotone. Cela n'empêche pas qu'il peut aussi raisonner souvent de façon non valide.


Autres termes psychologiques :