Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par M > La définition de milieu


La définition de Milieu


Le milieu désigne l'ensemble des conditions externes dans lesquelles un organisme se développe et vit. Aussi, les facteurs de milieu et les facteurs génétiques interagissent sur cet organisme.
Par ailleurs, les caractéristiques socio-économiques et culturelles du milieu constituent des variables souvent utilisées dans les enquêtes de psychologie différentielle.


Les caractéristiques socio-économique du milieu

Le milieu socio-économique comprend divers d'aspects statistiquement associés. Généralement, ces aspects sont indexés globalement par la profession. Aussi, les catégories socioprofessionnelles de l'Institut national de la statistique et des études économiques visent à rassembler des personnes susceptibles d'entretenir des relations personnelles entre elles, d'avoir souvent des comportements et des opinions analogues, ou de se considérer elles-mêmes comme appartenant à une même catégorie et d'être considérées par les autres comme appartenant à une même catégorie.
Les catégories socioprofessionnelles telles que les agriculteurs, les patrons de l'indistrie et du commerce, les professions libérales, etc... sont souvent utilisées. Cependant, des indices plus complexes peuvent être proposés.Ainsi, ces indices prennent en compte le revenu, l'habitat et son équipement, etc...


Les caractéristiques culturelles du milieu

En général, les caractéristiques culturelles du milieu sont indexées par le nombre d'années d'études ou le plus élevé des diplômes obtenus. Elles peuvent aussi porter sur l'équipement culturel du foyer, les activités de loisirs ou de vacances, etc... Aussi, dans certaines enquêtes, le milieu éducatif familial a fait l'objet d'évaluations analytiques précises au cours de visites de l'observateur dans la famille.


L'évaluation de l'environnement

L'échelle d'évaluation HOME (Home Observation for Measurement of the Environment), de Caldwell et Bradley, prend en compte:

  • Les réponses émotionnelles et verbales de la mère à l'enfant.
  • L'absence d'interdictions et de punitions.
  • L'organisation de l'espace et du temps.
  • Le matériel disponible.
  • Etc...

De son côté, Jacques Lautrey a orienté un questionnaire d'enquête en fonction d'une hypothèse tirée de la théorie de Jean Piaget sur le développement de l'intelligence. Ainsi, ce questionnaire permet de distinguer des milieux éducatifs familiaux à structure faible, souple ou rigide.


Les liaisons entre les caractéristiques socio-économiques, culturelles et éducatives

Les caractéristiques socio-économiques, culturelles et éducatives présentent entre elles des liaisons statistiques. Par exemple, le niveau socioéconomique et culturel de la famille présente de nombreuses liaisons statistiques avec le type de scolarité suivie par l'enfant, ses résultats scolaires, ses intérêts, ses projets, etc... En général, il présente également des liaisons avec les résultats observés dans les tests. Aussi, ces liaisons sont plus élevées avec les tests verbaux, qu'avec les tests non verbaux comme les tests numériques, les tests spatiaux, etc... En général, les liaisons avec les tests non verbaux sont plus faibles que celles qui s'établissent entre le niveau socioéconomique et les notes scolaires. Cela peut permettre au psychologue de détecter des élèves handicapés scolairement par leur milieu mais capables d'obtenir de meilleurs résultats.
Par ailleurs, toutes ces liaisons ne sont que statistiques. Aussi, la liaison statistique observée au plan descriptif peut faire l'objet de différentes hypothèses explicatives non exclusives. Par exemple, le niveau économique et culturel limite, de toute évidence, les possibilités offertes à l'enfant au cours de son développement. Cette liaison peut aussi s'établir par l'intermédiaire de pratiques éducatives familiales qui sont liées statistiquement au niveau socioéconomique et culturel. Enfin, on ne peut rejeter non plus l'hypothèse selon laquelle le niveau socioéconomique de la famille et le Q.I. de l'enfant sont influencés par le Q.I. des parents.


Autres termes psychologiques :