Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par M > La définition de métonymie


La définition de Métonymie



La métonymie en psychanalyse

Il s'agit d'un mot mis à la place d'un autre et qui désigne une partie de ce qu'il signifie. C'est par la métonymie que Jacques Lacan introduit la possibilité de l'individu d'indiquer sa place dans son désir.
Comme la métaphore, la métonymie appartient au langage de la rhétorique. Conservant un exemple bateau comme pour mieux nous faire saisir la duplicité des signifiants dans le langage, c'est l'exemple de trente voiles mis pour navires qui nous fait entendre autre chose: un rapport direct, mais est-ce beaucoup de bateaux, peu, ou pas assez? Nous sentons qu'ici les conditions de liaison du signifiant sont celles de la contiguïté, une partie est mise pour un tout non mesurable.
De la structure métonymique procède la formule lacanienne suivante : f(S...S') S 8 S (-) s. La fonction (f) de ce mot à mot du signifiant (S...S') conserve la signification déjà là. Les deux signifiants en contiguïté, voile et navire, sur le même axe syntagmatique (bateau à voile) n'autorisent pas une signification renvoyée à une autre (d'où le signe moins entre parenthèses). Ce n'est pas tant le sens qui est appelé que le mot à mot.


La métonymie du désir

Etant obligé de se faire demande pour se faire entendre, le désir se perd dans les défilés du signifiant, il s'y aliène. D'objet en objet, le tout désiré par l'enfant se fragmente en parties ou métonymies émergeant dans le langage.


Autres termes psychologiques :