Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par M > La définition de magnan


La définition de Magnan


Valentin Magnan, psychiatre (1835-1916).Valentin Magnan est un psychiatre français. Il est né à Perpignan en 1835. Il est mort à Paris, en 1916.


Le parcours de Magnan

Magnan est un ancien interne des hôpitaux de Lyon et de Paris, où il a été l'élève de Jules Baillarger et de Jean-Pierre Falret. Dès l'ouverture de l'hôpital Sainte-Anne, il est nommé, en 1867, médecin responsable de l'admission, où il demeure jusqu'à la fin de sa carrière.
Après des études sur la paralysie générale, l'alcoolisme et les délires alcooliques, il adopte une vision différente de celle de Bénédict Morel, et défend la dégénérescence en psychiatrie dans Considérations générales sur la folie des héréditaires ou dégénérés (1887). Puis en 1891, il publie ses Leçons cliniques sur les maladies mentales et reprend la même année l'étude du Délire chronique à évolution systématique, qu'il oppose, point par point, aux délires polymorphes des dégénérés.


Les positions de Magnan

Magnan a été le défenseur de la théorie de la dégénérescence. Par ailleurs, Magnan était partisan d'une attitude thérapeutique très médicalisée vis-à-vis des malades mentaux. En effet, il préconisait en particulier la clinothérapie, c'est-à-dire le maintien au lit pendant presque toute la journée, ce qu'il obtenait avec beaucoup de difficultés des maniaques, excités ou agités.


Autres termes psychologiques :