Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par L > La définition de lobe cérébral


La définition de Lobe cérébral


Les lobes cérébraux correspondent à chacune des parties arrondies et saillantes du cerveau. Le cerveau humain comprend plusieurs lobes au niveau de chaque hémisphère cérébral. Au total, ils sont au nombre de six: les lobes frontal, pariétal, temporal, occipital, le lobe de l'insula et le lobe limbique. Ce dernier est parfois inclus dans le lobe temporal.


Le lobe frontal

Le lobe frontal.Le lobe frontal comprend la partie antérieure des hémisphères, délimitée en avant par la scissure centrale (ou scissure de Rolando), et latéralement par la scissure de Sylvius (ou scissure latérale). La circonvolution frontale ascendante est située dans la partie caudale. Elle est située en avant de la scissure prérolandique. Dans la partie rostrale du lobe frontal (ou lobe préfrontal), se trouvent les circonvolutions supérieures, moyennes et inférieures.
Le lobe frontal est particulièrement développé dans l'espèce humaine et représente 1/3 du volume de l'encéphale. Aussi, les lobes frontaux se divisent en trois zones distinctes:

  • L'aire 4: elle comprend la circonvolution frontale ascendante, la circonvolution rolandique et l'aire motrice. L'aire 4 est l'aire motrice primaire.

  • L'aire prémotrice: ce sont des aires secondaires impliquées dans l'organisation et dans le contrôle des mouvements moteurs fins.

  • Le cortex préfrontal: il est lui-même divisé en face dorsolatérale (ou aire de la convexité), en portion basale et en face orbitaire du lobe frontal. Le cortex préfrontal est une aire qui intègre des comportements moteurs complexes à des informations provenant d'autres aires motrices.

Ces zones sont connectées à d'autres structures corticales et au thalamus. Le lobe frontal est essentiellement vascularisé par l'artère cérébrale antérieure.


Le lobe pariétal

Le lobe pariétal.Le lobe pariétal est délimité, en avant, par la scissure de Rolando, en arrière par le sillon pariéto-occipital et par une ligne imaginaire qui continue ce sillon sur la face externe du cerveau. La limite inférieure est constituée par la scissure de Sylvius (ou latérale), et par une ligne imaginaire qui prolonge cette scissure jusqu'au lobe occipital. Ce lobe comprend trois circonvolutions:

  • La circonvolution pariétale ascendante: elle est délimitée par la scissure postrolandique.

  • La circonvolution pariétale supérieure: c'est le site de projection des informations somesthésiques provenant des voies spinothalamiques. C'est l'aire sensitive primaire.

  • La circonvolution pariétale inférieure: elle intervient dans le langage

Le lobe pariétal est essentiellement impliqué dans les processus somesthésiques. Aussi, les aires pariétales postérieures reçoivent des projections de l'aire somato-sensitive primaire, du cortex associatif frontal et temporal ainsi que de certaines structures sous-corticales. Ce sont des aires d'intégration sensorielle tertiaire (de processus sensoriels complexes provenant des aires somatiques visuelles et auditives), tandis que les zones antérieures sont des aires primaires et secondaires contrôlant des processus sensoriels plus élémentaires.
Par ailleurs, la vascularisation de la surface externe du lobe pariétal est assurée par l'artère cérébrale moyenne. La surface interne est vascularisée par l'artère cérébrale antérieure.


Le lobe temporal

Le lobe temporal.Le lobe temporal inclut les structures cérébrales sous-jacentes à la scissure sylvienne. Il est limité, au niveau inférieur, par l'inscissure préoccipitale et, au niveau médian, par le gyrus de l'hippocampe. Il comprend:

  • Le néocortex temporal: il est divisé en deux parties: le gyrus fusiforme et le gyrus transverse de Heschl. Le néocortex temporal est l'aire primaire des projections auditives. Ses connexions avec les lobes voisins sont multiples. Les structures néocorticales des deux lobes temporaux sont interconnectées par le corps calleux.

  • Le limbe temporal: la portion limbique du lobe temporal est essentiellement constituée par la cinquième circonvolution temporale, ou lobe limbique, ainsi que par les formations corticales suivantes: l'hippocampe, le lobe piriforme, le bulbe olfactif, l'uncus, les noyaux septaux et l'amygdale. Les deux limbes temporaux sont reliés par la commissure blanche antérieure.

Le complexe amygdalien et les structures hippocampiques sont des aires d'intégration. Le complexe amygdalien reçoit des afférences sensorielles et somesthésiques multiples. Il assure la représentation et l'intégration des fonctions auditives.
L'hippocampe est impliqué dans le contrôle de la vie émotive et possède de nombreuses connexions avec le système limbique. Il entre, en outre, pour une part importante dans le processus de mémorisation. La face inférolatérale du lobe temporal reçoit des projections visuelles et assure une intégration sensorielle polymodale en relation avec les aires pariétales et occipitales.
Par ailleurs, le lobe temporal est vascularisé par l'artère cérébrale postérieure.


Le lobe de l'insula

C'est un lobe profond. Il est mis en évidence si la scissure de Sylvius est écartée. Il est de forme triangulaire et comprend cinq circonvolutions.


Le lobe occipital

Le lobe occipital.Le lobe occipital est situé au niveau de la partie postérieure du cerveau et recouvre une zone triangulaire. Il comprend trois circonvolutions occipitales inférolatérales et trois circonvolutions médianes:

  • Le cunéus: il est limité, en avant, par la scissure pariéto-occipitale.

  • Le lobe lingual: il est séparé du cunéus par la scissure calcarine et du lobule fusiforme par la scissure collatérale.

  • Le lobule fusiforme: il est limité, en dehors, par le troisième sillon temporal et par l'inscissure préoccipitale.

De part et d'autre de la scissure calcarine sont situées les aires de projections visuelles primaires, la lèvre supérieure recevant des projections de l'hémirétine supérieure et la lèvre inférieure recevant des projections de l'hémirétine inférieure. Aussi, des voies d'association relient le lobe occipital associatif au lobe limbique, au lobe temporal et au lobe frontal.
Par ailleurs, le lobe occipital est vascularisé par l'artère cérébrale postérieure.


Autres termes psychologiques :