Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par L > La définition de labyrinthe


La définition de Labyrinthe


Le labyrinthe est notamment utilisé dans les situations d'apprentissage animal. Il se caractérise par une suite de voies dont certaines sont des impasses. Ainsi, l'animal doit aller du départ à l'arrivée en faisant, à chacun des points de choix, le choix correct.


Du labyrinthe à la théorie des essais et erreurs

Les premières recherches sur l'apprentissage animal ont largement utilisé ce dispositif. Elles ont constaté que, en général, la réalisation d'un parcours sans erreur est le résultat de l'élimination progressive des parcours erronés. Et parmi ceux-ci, certains sont éliminés de façon plus durable que d'autres. Ainsi, le labyrinthe constitue une situation idéalement adaptée à la mise en oeuvre de la théorie des essais et erreurs.


Les différents types de labyrinthe pour animaux

On a utilisé diverses sortes de labyrinthes. Pour les animaux, et notamment les rats, certains ont fait usage de labyrinthes clos, comportant des parois; tandis que d'autres préféraient des labyrinthes dits surélevés, composés de planches formant des voies dépourvues de parois, que les animaux pouvaient suivre en voyant l'ensemble de la situation environnante. Ces situations distinctes ont sans doute contribué à cristalliser certaines oppositions, notamment celle entre apprentissage de réponses (par exemple, tourner à droite) et apprentissage locatif (par exemple, aller au point X).
Les labyrinthes pour animaux se sont peu à peu simplifiés ; dans ceux qui sont en Y ou en T, il n'y a plus qu'un seul, voire aucun point de choix, ce qui revient à la situation du couloir. Dans ces conditions, les mesures des temps de latence, ou des temps de parcours, prennent plus d'importance que celles relatives aux erreurs. À l'heure actuelle, les situations de labyrinthes complexes ne sont plus guère utilisées comme méthode d'étude fine des apprentissages animaux. On les emploie surtout en psychopharmacologie.


Les labyrinthes utilisés chez les humains

Chez l'Homme on a, par analogie, construit différents labyrinthes:

  • Les labyrinthes à stylet: ce sont des sortes de boîtes dans lesquelles la main du sujet doit, de façon aveugle, déplacer un stylet en suivant les gorges qui y constituent un tracé.

  • Les labyrinthes temporels: dans ceux-ci, le sujet se voit, à chaque tronçon, proposer deux lettres, et il doit choisir l'une des deux pour être autorisé à poursuivre son parcours. L'une des lettres représente une impasse, et si le sujet la propose en réponse, il est averti d'un échec et doit revenir en arrière, le cas échéant, de plusieurs tronçons. L'autre lettre constitue une issue correcte. La succession de tels couples de lettres représente une succession de points de choix, et un parcours sans erreur est obtenu par la succession des lettres correctes de chaque couple. Dans tous ces cas, le sujet est supposé apprendre le parcours par simple élimination successive de ses erreurs. Cette situation expérimentale est plus anecdotique qu'instructive.

Autres termes psychologiques :