Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par J > La définition de jetons


La définition de Jetons



L'économie de jetons

Il s'agit d'une technique basée sur les paradigmes du conditionnement opérant. L'objectif est de faciliter la réhabilitation et l'insertion sociale de malades en institution par l'intermédiaire de renforcements positifs matérialisés par des jetons (ou parfois des points), pouvant servir de monnaie d'échange.
Pratiquée sous l'impulsion de Teodoro Ayllon et de Nathan Azrin dans des services accueillant des malades chroniques (par exemple, les psychotiques), l'économie de jetons vise à faire fonctionner ces services comme des microcosmes régis suivant des lois semblables à celles de l'économie sociale. Cette technique de modification du comportement diffère des systèmes de bons points souvent en vigueur dans les milieux éducatifs en ce que l'obtention des renforcements fait l'objet d'un contrat, généralement placé sous la responsabilité d'un psychologue et régi suivant un programme bien spécifié.
Une fois le contrat accepté par le malade, le jeton est dû, comme l'est un salaire, et échangeable, comme l'est l'argent, contre des objets ou des avantages.


L'efficacité de l'économie des jetons

Dès le début des années 1970, un nombre considérable de services de psychiatrie d'outre-Atlantique, puis d'Europe, mettent en pratique des types similaires de fonctionnement. En France, une première expérience de ce genre a été tentée en 1975 à Paris, au centre psychiatrique Sainte-Anne.
Les économies de jetons permettent souvent de réduire l'apragmatisme des malades et de leur restituer leur autonomie dans leurs activités quotidiennes telles que l'alimentation, les soins de toilette, les tâches ménagères, les travaux simples, etc... Chez les schizophrènes, elles visent également à accroître leurs possibilités de communication sociale. Le but est, évidemment, de voir les progrès acquis se généraliser à des activités autres que celles qui ont été renforcées et de favoriser des initiatives permettant au malade une réinsertion sociale et professionnelle.
Des études contrôlées ont montré que les comportements et la verbalisation s'améliorent chez les malades traités en économie de jetons et que les sorties sont plus fréquemment envisagées. Toutefois, ce système est lourd à gérer de façon satisfaisante. Il nécessite une parfaite cohésion de l'équipe soignante, dans laquelle les infirmiers sont tout particulièrement impliqués.


Autres termes psychologiques :