Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par I > La définition de isolement


La définition de Isolement



L'isolement social perçu

Il s'agit de l'impression éprouvée par certains individus qui estiment que leurs relations sociales sont moins étroites et moins nombreuses qu'ils ne le souhaiteraient. Aussi, il existe une échelle d'isolement permettant d'évaluer ce sentiment.


L'isolement temporel

Il s'agit d'une situation dans laquelle un individu ne dispose d'aucun repère temporel externe lui permettant d'organiser ses activités. Les expériences d'isolement temporel permettent d'étudier les caractéristiques spontanées des rythmes biologiques en l'absence de synchroniseurs temporels externes.


L'isolement thérapeutique

Il s'agit d'une mesure à visée thérapeutique dont le but est de soustraire l'individu à son milieu de vie habituel. L'isolement fait partie des mesures thérapeutiques utilisées dans la prise en charge des malades mentaux. Cependant, il a été souvent perverti et transformé, sous la pression de nécessités sociales ou administratives, en une véritable exclusion ou un simple enfermement.
Pour Philippe Pinel, c'était la principale condition du traitement moral, celle qui permettait de soustraire l'aliéné aux influences néfastes de son milieu, ce que confirmait le meilleur de ses élèves, Étienne-Jean Georget, en 1820: « Séparer les aliénés des objets qui les entourent, les retirer des mains de leurs parents ou amis, est la première condition, une condition à peu près indispensable pour les guérir, et à très peu d'exceptions près, on peut dire qu'ils ne recouvrent point la santé chez eux. »
Mais ce n'était qu'une condition du traitement moral. Malheureusement, et déjà avec Pinel à la Salpêtrière, l'isolement allait devenir l'instrument même de ce traitement, et là est sans doute l'origine de sa perversion. D'autant plus que sa forme la plus redoutable allait être préconisée: l'isolement cellulaire. Même si le règlement des asiles limitait l'emploi de ce dernier à l'autorisation de la hiérarchie médicale, son abus sera la règle pendant toute la seconde moitié du XIXe siècle pour tous les malades dits dangereux dès qu'ils apparaissaient agités, impulsifs ou violents.


Autres termes psychologiques :