Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par I > La définition de immersion


La définition de Immersion


L'immersion désigne une méthode parfois utilisée en thérapie comportementale dans le traitement de troubles phobiques ou phobo-obsessionnels.


La technique de l'immersion

L'immersion consiste à confronter directement le patient au stimulus ou à la situation redoutés en laissant son angoisse atteindre un paroxysme. Dans son application, elle diffère des techniques de désensibilisation, où la confrontation avec les situations se fait graduellement.
L'immersion peut se pratiquer dans le réel (in vivo). L'anxiété est alors provoquée directement par la présence de l'objet phobogène (par exemple, un animal, de la poussière, etc...). Le comportementaliste peut également la faire évoquer par le patient en imagination par un jeu de représentations mentales.
Par ailleurs, on appelle implosion l'utilisation implicite des théories psychanalytiques dans le choix des images à évoquer.
Les techniques d'immersion se proposent d'éteindre les réactions d'évitement ou de fuite que fait naître l'état émotionnel de l'individu. Elles partent d'une hypothèse, vérifiée chez l'animal, suivant laquelle l'anxiété diminue après avoir atteint une intensité maximale.


La technique de prévention de la réponse

Vers 1977, certains auteurs comme Isaac Marks ou Edna Foa préconisaient, pour que cette méthode soit efficace, une durée longue d'exposition (deux heures ou plus) et des séances rapprochées leur permettant d'obtenir, à court terme, des améliorations symptomatiques de phobies simples et également de troubles obsessifs-compulsifs. Dans ces derniers cas, les auteurs notent que l'obsession (par exemple, celle de la saleté, entraînant des rituels de lavage) diminue lors de séances où les patients sont exposés à des objets considérés par eux comme sales ou souillés sans avoir la possibilité de les nettoyer ou de se laver les mains.
La pratique de cette dernière technique, connue également sous le nom de prévention de la réponse, exige que le malade soit parfaitement informé des hypothèses sur lesquelles elle se fonde et de son déroulement.


Autres termes psychologiques :