Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par I > La définition de idiotisme


La définition de Idiotisme


Pour Philippe Pinel, l'idiotisme correspond à une oblitération des facultés intellectuelles et affectives.


De l'idiotisme à la confusion mentale primitive

Sous le terme d'idiotisme, Pinel regroupait à la fois le défaut de développement intellectuel congénital que Jean-Étienne Esquirol appellera idiotie et la sidération subite de l'activité psychique, qu'il nommait idiotisme acquis. Ce dernier devient la démence aiguë avec Esquirol, la stupidité avec Étienne Georget et la confusion mentale primitive avec Philippe Chaslin.
Malgré les critiques que lui fera Esquirol, ce concept nosographique avait l'avantage de ne pas fixer l'aspect déficitaire à une fatalité congénitale et de l'associer au contraire à la notion d'une confusion mentale acquise susceptible d'être réactionnelle à des émotions fortes ou à des traumatismes psychiques divers. S'il avait été conservé, il aurait permis d'aborder plus tôt une problématique de la psychose infantile que la doctrine esquirolienne de l'idiotie allait, pendant plus d'un siècle, réduire à une simple défectologie.


Autres termes psychologiques :