Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par H > La définition de helmholtz


La définition de Helmholtz


Hermann Ludwig Ferdinand von Helmholtz, physicien et physiologiste (1821-1894).Hermann Ludwig Ferdinand von Helmholtz est un physicien et un physiologiste allemand. Il est né à Potsdam, en 1821. Il est mort à Charlottenburg, en 1894.


Les travaux de Helmoltz

Helmholtz professe l'anatomie et la physiologie à Königsberg (1849), Bonn (1855) et Heidelberg (1858), puis il est chargé d'une chaire de physique à l'université de Berlin (1871).
Ses travaux en physique sont fondamentaux et prémonitoires:

  • En acoustique: il interprète, en 1862, le timbre des sons par l'existence d'harmoniques superposés. Il imagine les résonateurs qui portent son nom, permettant d'identifier ces harmoniques, de faire l'analyse et la synthèse des sons complexes.
  • En optique: il a étudié l'influence de la diffraction sur la limite de résolution du microscope. Il a mesuré la vitesse de l'influx nerveux. Aussi, dans son Optique physiologique (1866), il étudie la dioptrique et accorde une importance prépondérante aux mouvements oculaires.

Par ailleurs, sa position résolument empiriste, opposée aux théories nativistes, lui permet de démontrer que les sensations accumulées à partir d'un objet permettent d'affirmer la permanence de l'objet et que c'est l'inférence inconsciente issue de ces accumulations qui en constitue la représentation globale et permanente.
Enfin, il est l'auteur d'une théorie qui fait correspondre l'objet perçu avec la connaissance humaine au moyen d'un signe conventionnel et non d'une similarité entre les deux à laquelle croyaient les philosophes du langage de son époque.


Autres termes psychologiques :