Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par F > La définition de fréquence


La définition de Fréquence


En statistiques, la fréquence désigne le rapport de l'effectif d'une classe à l'effectif total.


La fréquence de réponses

Il s'agit du nombre de réponses d'une catégorie rapporté à l'ensemble des réponses recueillies. Les fréquences varient entre 0 et 1. Les pourcentages sont des fréquences variant entre 0 et 100. De nombreuses procédures expérimentales reposent sur le comptage des réponses de diverses catégories. Très souvent, les modèles psychologiques de traitement de l'information font appel à la probabilité des événements et utilisent la probabilité comme mesure. Les fréquences sont des observables auxquelles on fait correspondre des probabilités qu'elles servent à estimer.
Pour des catégories discrètes et mutuellement exclusives de réponses, il est possible de comparer la distribution des fréquences observées de réponses entre les diverses catégories et une distribution théorique de ces fréquences prédite par un modèle donné au cours d'un test d'inférence statistique: le x².
On s'intéresse aux fonctions de distribution (ou histogrammes), représentant la variation de la fréquence d'une réponse donnée en fonction des catégories ou des niveaux du stimulus lorsque ceux-ci sont échantillonnés sur un continuum physique, par exemple. La forme de ces fonctions et diverses considérations axiomatiques amènent à faire l'hypothèse de fonctions théoriques continues de densité de probabilité (par exemple, la fonction gaussienne) que l'on ajuste aux résultats. Ainsi, l'estimation des paramètres de ces fonctions (par exemple, la moyenne, l'écart-type, etc...) permet une description condensée des données et l'application de test d'inférence statistique.


La fréquence spatiale

En vision, la fréquence spatiale correspond au nombre de cycles par degré d'angle visuel (cpd) d'une variation périodique de luminance. Une fréquence spatiale élémentaire est matérialisée par un réseau fait de barres alternativement claires et sombres, dont la luminance varie sinusoïdalement selon une direction orthogonale à celle des barres. Sa période est représentée par un cycle complet de la variation de luminance, soit une barre claire et une barre sombre. Elle s'exprime en degré d'angle visuel. Par exemple, dans le cas d'une alternance de bandes blanches et noires, plus le nombre de bandes dans un degré d'angle visuel est élevé, plus la fréquence spatiale est élevée.
La fréquence spatiale est l'inverse de la période du réseau. Toute distribution spatiale de luminance peut, au moyen du calcul de sa transformée de Fourier bidimensionnelle, être décrite comme une somme de fréquences spatiales.


La fréquence temporelle

Il s'agit du nombre de vibrations par unité de temps, qui s'exprime en hertz (Hz), ou du nombre de cycles par seconde. Cette mesure s'applique à tout phénomène périodique dans le temps (par exemple, un son).


Autres termes psychologiques :