Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par F > La définition de fluctuation autorégulatrice


La définition de Fluctuation autorégulatrice


Selon Arnold Gesell, la fluctuation régulatrice désigne un principe de développement selon lequel les fluctuations, les va-et-vient ou les hésitations successives dans un comportement ont une fonction autorégulatrice dans le développement lui-même.


La fluctuation au plan développemental

La fluctuation est l'expression normale d'un mécanisme autorégulateur du développement. Pendant la période de croissance active de l'enfant, un état d'instabilité accompagne un mouvement progressif vers la stabilité dont les progrès du développement marquent la consolidation. Aussi, l'opposition entre les deux processus (instabilité et tendance à la stabilité) entraîne des fluctuations en dents de scie au niveau du comportement.
Ainsi, lorsqu'on nourrit le bébé à la demande, la tendance générale est la diminution du nombre de repas et conjointement l'augmentation du temps d'éveil. Cependant, l'évolution n'est pas régulière et après être passé de 7 à 6 repas, le nourrisson peut reprendre le rythme de 7 repas pendant quelques jours pour revenir ensuite à 6. La stabilité et la variabilité coexistent donc sous forme de complémentarité réciproque, non d’opposition contradictoire.


Autres termes psychologiques :