Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par F > La définition de filiation


La définition de Filiation


La filiation désigne la relation de parenté la plus directe dans la succession des générations.


La filiation au plan développementale

Dans plusieurs théories, notamment dans la théorie piagétienne, la filiation correspond au mode de production des structures mentales qui se succèdent au cours du développement. Aussi, en psychologie du développement, dans les théories de l'ontogenèse, le concept de filiation désigne les relations diachroniques d'un état ou d'une structure à l'état ou à la structure qui lui succède. Ce concept générique s'applique, dans la théorie piagétienne, à ce qui relie les premières habitudes du nourrisson à:

  • l'intelligence sensori-motrice,
  • l'intelligence sensori-motrice à la pensée symbolique,
  • les structures logiques élémentaires aux structures logico-arithmétiques de la pensée formelle.

La filiation désigne donc une classe de relations, dont l'analyse fait appel à des notions emboîtées telles que celles d'assimilation et d'accommodation qui rendent compte:

  • Des adaptations biologiques.
  • D'assimilation active pour expliquer le passage de l'habitude à l'acte intelligent.
  • D'abstraction réfléchissante comme mécanisme cognitif de l'accession à la pensée opératoire.

Dans d'autres systèmes, la relation de filiation, au sens de « ce qui procède de... », est exprimée par les termes de prérequis ou de structure parente.


Le délire de filiation

Il s'agit d'une croyance délirante d'un individu persuadé qu'il descend d'une famille célèbre ou royale. C'est une forme particulière de mégalomanie pouvant se manifester dans les délires paranoïdes des schizophrènes et dans certaines psychoses passionnelles.


Autres termes psychologiques :