Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par E > La définition de extéroception


La définition de Extéroception


L'extéroception désigne le domaine de la sensibilité somatique qui regroupe la sensibilité à tous les stimulus concernant l'extérieur de l'organisme, par l'intermédiaire de la peau, des phanères et des muqueuses (la réceptivité à la chaleur, à la pression, à la douleur, etc...).


Le développement de l'extéroception

Les sensibilités extéroceptives se divisent en deux catégories:

  • Celles qui captent les stimulations de contact, comme le toucher et la gustation.
  • Celles qui captent les stimulations de source distante du corps, comme la vision, l'audition, l'olfaction.

Chez l'être humain, du fait que le fœtus vit dans un milieu liquide et confiné, on a supposé que les seules sensibilités exercées, et donc développées, avant la naissance étaient les sensibilités de contact, en particulier la sensibilité cutanée. Cependant, plusieurs faits démentent cette hypothèse:

  • D'autres sensibilités que le toucher sont exercées in utero. Par exemple, le fœtus, par l'ingestion de liquide amniotique, a une expérience olfactive anténatale.
  • Le nouveau-né à terme et le prématuré d'âge gestationnel supérieur à 25 semaines répondent à des stimulations distales, auditives et visuelles, comme en témoignent la réaction d'orientation, la ségrégation figure-fond et un ensemble étendu de discriminations perceptives.
  • La chronologie maturative des systèmes sensoriels n'est pas indicative d'un niveau de performance postnatal, comme le montrent les capacités visuelles du nouveau-né, alors que le système visuel a commencé son développement fonctionnel après tous les autres.

Par ailleurs, les systèmes extérocepteurs, tous fonctionnels à la naissance, bien qu'immatures, contribuent de façon importante au développement en assurant une appréhension différenciée du monde extérieur.


Autres termes psychologiques :