Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par E > La définition de excitation


La définition de Excitation



L'excitation en physiologie

En physiologie, l'excitation correspond à une réponse physiologique d'un système excitable à une stimulation. L'excitation d'un récepteur sensoriel, d'un neurone ou d'un ensemble de neurones, d'une fibre musculaire ou d'un ensemble de fibres musculaires peut être obtenue par des stimulations externes (des stimulations sensorielles, électriques) ou internes (des variations des activités hormonales, nerveuses, etc...).
Par ailleurs, le concept d'inhibition s'oppose à celui d'excitation.


L'excitation en psychologie

Dans le cadre de la théorie pavlovienne, l'excitation désigne un phénomène hypothétique supposé causer une réaction. Ce mot n'est plus utilisé aujourd'hui dans ce sens. En effet, on évite que cette acception du terme excitation puisse être confondue avec celle qu'utilisent les neurophysiologistes et qui n'a de valeur qu'au niveau neuronal.
La notion correspondante se retrouve sous d'autres dénominations. Par exemple, dans les années 1930-1950, Clark Hull parlait à ce propos de potentiel de réaction. Aujourd'hui, la notion psychologique d'activation joue un rôle partiellement comparable.


L'excitation en psychiatrie

En psychiatrie, l'excitation désigne un état transitoire ou prolongé d'exaltation avec hyperactivité des fonctions mentales et psychomotrices. Cet état s'accompagne généralement d'agitation motrice, d'hyperexpressivité émotionnelle et d'une grande loquacité avec un discours parfois injurieux ou obscène.
S'il s'agit d'un simple accès d'excitation, la cause peut en être une émotion intense ou une intoxication (par exemple, l'alcoolisme). S'il s'agit d'une excitation durable isolée, on peut penser à un état maniaque. Mais, le plus souvent, l'excitation fait partie du tableau clinique de nombreux états psychiatriques graves (confusion mentale, bouffée délirante, phase processuelle d'une schizophrénie, activation d'un délire chronique persécutoire ou passionnel, etc...). L'excitation apparaît également dans certaines affections neuropsychiatriques (traumatismes cérébraux, tumeurs frontales, certains stades de démence, encéphalites, hémorragies méningées, etc....). Elle entre généralement dans un contexte d'urgence psychiatrique nécessitant non seulement une sédation immédiate, mais aussi un bilan étiologique avant tout programme thérapeutique.


Autres termes psychologiques :