Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par E > La définition de ergothérapie


La définition de Ergothérapie


L'ergothérapie désigne une méthode de traitement et de réadaptation d'handicapés moteurs ou de malades mentaux par l'apprentissage et la pratique de techniques artisanales ou de travaux adaptés à leurs capacités fonctionnelles, en vue de leur réinsertion socioprofessionnelle.


L'histoire de l'ergothérapie

En psychiatrie, ces activités ont d'abord un but occupationnel. Déjà, Philippe Pinel écrivait dans son Traité médico-philosophique (1800) que « c'est le résultat le plus constant et le plus unanime que, dans tous les asiles publics, comme les prisons et les hospices, le plus sûr et peut-être l'unique garant du maintien de la santé, des bonnes mœurs et de l'ordre est la loi d'un travail mécanique, rigoureusement exécuté ». Puis, en 1830, Guillaume Ferrus, en faisant travailler ses malades de Bicêtre à la ferme de Sainte-Anne, pensait de même.
Ce n'est qu'au début du XXe siècle, avec Herman Simon et certains psychiatres anglais, promoteurs d'une véritable thérapie occupationnelle, celle-ci va s'intégrer dans le programme de traitement des malades.
Enfin, après un développement considérable dans les années 1950, l'ergothérapie a perdu en partie son intérêt dans les hôpitaux psychiatriques en raison des séjours de plus en plus courts des malades.


L'ergothérapie aujourd'hui

Aujourd'hui, l'ergothérapie est très utilisée dans certains centres de travail protégé (les ateliers protégés et les centres d'aide par le travail), ainsi que dans les ateliers thérapeutiques. D'ailleurs, selon Paul Bernard, ces ateliers représentent un « milieu intermédiaire entre l'unité de soins hospitalière proprement dite et le milieu normal de travail ».


Autres termes psychologiques :