Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par E > La définition de ergonomie


La définition de Ergonomie


L'ergonomie est une discipline ayant pour objet d'étude l'environnement et les processus physiques et mentaux du travail pour en améliorer les conditions d'exécution.


Le concept d'ergonomie aujourd'hui

Aujourd'hui, l'ergonomie englobe à la fois l'étude des conditions physiques du travail et des aménagements techniques et l'analyse des processus d'échanges physiologiques, psychologiques et sociaux. Cette conception est, par exemple, celle de l'ergonomie cognitive, qui, s'inspirant des modèles cognitifs de représentations mentales et de traitement de l'information, a pour objet d'analyser les processus mentaux d'une activité pour améliorer les compétences de l'opérateur et concevoir des systèmes facilitant sa tâche et diminuant les risques de dysfonctionnements ou d'accidents (par exemple, un contrôleur radar, des banques de données, etc...). Aussi, l'ergonomie moderne, qui s'exerce sur le terrain et en laboratoire, intègre dans son analyse les caractéristiques humaines individuelles, les contextes physiques et sociaux d'exercice du travail, ainsi que la dimension temporelle de ce dernier (par exemple, la durée et les rythmes de travail, le vieillissement, etc...).
Par ailleurs, les méthodes variées empruntées à d'autres sciences comme la physique, la physiologie, la médecine, la sociologie et la psychologie et adaptées à son objet, illustrent son caractère pluridisciplinaire. En outre, le domaine d'étude de l'ergonomie s'est élargi récemment à celui de l'école, considérant l'élève comme un travailleur au même titre que l'adulte.


L'ergonomie scolaire et éducative

Il s'agit de l'étude du poste de travail de l'écolier en situation d'étude ou d'apprentissage effectuée avec une méthodologie, une technologie et un éclairage théorique multidisciplinaire. Pour Anne Lancry-Hoestlandt, on peut considérer l'ergonomie scolaire et éducative comme une méthode d'action qui se propose d'optimiser l'organisation de l'ensemble des processus éducatifs. Pour cela, il est indispensable de développer des études menées conjointement autour de quatre aspects:

  • L'organisation de l'espace et du temps: il est nécessaire de tenir compte des rythmes d'activité, de l'équipement et du mobilier scolaire, du milieu ambiant tant sonore que lumineux, des conditions temporelles et sociales dans lesquelles se déroulent les projets éducatifs, etc...

  • L'organisation hiérarchique: elle suscite l'organisation de l'exercice des responsabilités auxquelles correspondent un titre, une fonction administrativement dénommée, mais aussi celle de la prise de décision liée à une action, une réalisation précises et ponctuelles.

  • L'organisation de la tâche: elle implique la prise en compte des apports de la psychologie et des sciences de l'éducation concernant, entre autres, les méthodes d'évaluation et les conditions d'amélioration des apprentissages.

  • L'organisation de la détente: il s'agit de tout ce qui fait partie du hors-temps de travail.

La démarche ergonomique impose donc une réflexion sur l'individu dans le système et sur les différents individus du système, étant entendu que le lieu éducatif n'est pas le seul où agit chaque acteur.


Autres termes psychologiques :