Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par E > La définition de épigenèse


La définition de Épigenèse


L'épigenèse désigne le développement des interactions permanentes entre les programmes génétiques et le milieu.


L'épigenèse selon Waddington

La notion d'épigenèse a été introduite par Conrad Waddington pour expliquer comment, dès la conception d'un organisme, se réalisent des ajustements successifs entre les capacités définies par le patrimoine génétique et le milieu où ces capacités sont mises en jeu. Le milieu dans lequel s'opère la différenciation cellulaire chez l'embryon n'est pas plus neutre que ne le seront les milieux diversifiés de la vie postnatale. Il ne peut y avoir d'expression pure, strictement endogène, du génome. Les signaux de l'environnement viennent toujours se surimposer aux programmes génétiques, de sorte que des contraintes qui canalisent le développement s'exercent à tout moment.
Le génome est porteur de potentialités que les milieux physique et social encouragent à s'actualiser ou bien répriment. Plus un organisme est complexe, plus ces potentialités sont nombreuses, plus les ajustements sont sujets à variations. Les potentialités qui peuvent s'exprimer influencent les ajustements futurs, de sorte qu'un stade de l'épigenèse est fonction de celui qui l'a précédé et détermine le stade suivant.


L'épigenèse en psychologie

En psychologie, la notion d'épigenèse est retenue, d'une part, dans l'examen comparatif des adaptations comportementales chez des individus ou groupes possédant un patrimoine génétique commun, et, d'autre part, dans l'étude des rapports entre développement neurologique et développement comportemental.


Autres termes psychologiques :