Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par E > La définition de endorphine


La définition de Endorphine


L'endorphine est un peptide physiologique ayant des propriétés similaires à celles des opiacés et participant à de nombreuses fonctions organiques. Ces neuromédiateurs sont appelés endorphines parce qu'ils correspondent à des morphines endogènes.


La découverte des endorphines

La présence au sein même du cerveau de systèmes opioïdes endogènes a été soupçonnée dès 1973, grâce à la mise en évidence de récepteurs cérébraux sur lesquels pouvaient agir la morphine et l'héroïne.
Par la suite, la caractérisation ultérieure de différentes familles d'endorphines a confirmé la présence dans le cerveau de neuromédiateurs de type opiacé.


Le rôle des endorphines

Ces substances opioïdes endogènes interviennent dans le contrôle de différentes fonctions physiologiques:

  • Le contrôle de la respiration.
  • La perception de la douleur: les puissants effets analgésiques des opiacés exogènes (par exemple, la morphine et l'héroïne) en témoignent. Ces effets anti-douleur résultent essentiellement de la présence en grand nombre de certaines endorphines et de leurs récepteurs dans la moelle épinière, dans certaines zones du tronc cérébral et dans le thalamus.
  • Le contrôle du système cardiovasculaire (la pression artérielle et le rythme cardiaque).
  • Des fonctions gastro-intestinales.
  • La régulation de certaines sécrétions hormonales.
  • La régulation des émotions: les endorphines sont très concentrés dans les différentes structures du système limbique. aussi, leurs interactions à ce niveau avec la dopamine expliquent les propriétés hédonistes et euphorisantes de la morphine et de l'héroïne.

Autres termes psychologiques :