Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par E > La définition de endogène


La définition de Endogène


Endogène se dit de ce qui est d'origine interne, sans concours des influences de l'environnement extérieur.


Endogène en psychologie générale

Le concept endogène est notamment employé en psychologie générale à propos des motivations (par exemple, la faim est endogène par opposition à l'effet d'un stimulus savoureux) ou à propos des acquisitions (par exemple, les acquisitions dues à la maturation, par opposition à celles produites par un apprentissage)


Endogène en psychiatrie

S'opposant à exogène, endogène désigne, en pathologie mentale, tout le champ de causalité procédant du milieu interne de l'organisme. Pour Henri Ey, une psychose est dite endogène lorsqu'elle semble résulter d'une organisation interne de la personne. Cela signifie que la structure génotypique sur laquelle s'édifient la personne et son monde est d'une importance majeure. Cela signifie également que la psychose n'est pas seulement un accident mais épouse la trajectoire même de l'existence et du destin de l'homme malade. Cela signifie enfin et surtout que la psychose réside essentiellement dans une altération, sinon une aliénation définitive, de la personne.
Aujourd'hui, l'endogénéité est surtout défendue par les partisans d'une causalité héréditaire des maladies mentales, recouvrant la croyance en une organogenèse qui n'a pu faire ses preuves sur le plan anatomo-pathologique.


Le rythme endogène

Il s'agit d'un rythme dont l'origine est interne à l'organisme. Il est admis que les rythmes biologiques ont un caractère endogène, c'est-à-dire que, dans notre système nerveux central, il existe des structures nerveuses responsables du déclenchement et du maintien des rythmicités. Mais des facteurs externes peuvent modifier la périodicité de ces rythmes.


Autres termes psychologiques :