Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par E > La définition de encoprésie


La définition de Encoprésie


L'encoprésie désigne un manque de contrôle du sphincter anal chez le jeune enfant. Elle se manifeste par la défécation dans sa culotte à un âge où l'acquisition de la propreté devrait être normalement achevée. C'est donc à partir de deux ans que ce trouble du développement peut être signalé. En outre, il faut distinguer l'encoprésie de l'incontinence anale, que l'on peut rencontrer dans certaines maladies neurologiques ou démentielles.


Les deux types d'encoprésie

C'est Joseph Weissenberg qui a introduit le terme d'encoprésie, en 1926. Les garçons en sont plus souvent atteints que les filles. Aussi, on distingue deux types d'encoprésie:

  • L'encoprésie primaire: ces encoprétiques n'ont jamais acquis la propreté. Il semble qu'il s'agisse le plus souvent d'enfants passifs, carencés, mal organisés dans un milieu familial très peu stimulant.

  • L'encoprésie secondaire: elle survient après une période de propreté même imparfaite (30% des cas). Elle est souvent de peu de gravité, fugace, et il peut s'agir de la réaction à l'entrée en maternelle ou à la naissance d'un cadet. Parfois, l'enfant peut aussi réagir de cette manière à la maladie grave ou à la mort d'un proche.

Les recherches les plus récentes associent l'encoprésie à la rétention de matières fécales. La défécation ne survient que parce que les moyens de rétention de l'enfant sont débordés ou parce que la partie périphérique du fécalome se liquéfie. L'encoprésie est souvent associée au mégacôlon fonctionnel, qui est la conséquence anatomique de la constipation précoce.


Les familles des enfants encoprétiques

On retrouve, dans l'étude des familles des enfants encoprétiques, une mère angoissée et obsédée par les évacuations intestinales de son enfant, craignant la constipation et utilisant des suppositoires et lavements. Ce symptôme finit le plus souvent par disparaître.
Cependant, il est nécessaire d'aborder globalement les conflits psychiques de l'enfant. Cela nécessite souvent une psychothérapie de l'enfant et une prise en charge des parents. En effet, il est assez fréquent d'observer chez ces enfants des troubles caractériels et parfois un manque d'investissement intellectuel et scolaire.


Autres termes psychologiques :