Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par D > La définition de dysthymie


La définition de Dysthymie


La dysthymie est une forme de dépression chronique. Elle se caractérise par un trouble de l'humeur de type dépressif, présent pendant la plus grande partie de la journée et se poursuivant pendant au moins 2 ans chez l'adule et 1 an chez les enfants et adolescents.


Les caractéristiques de la dysthymie

La dysthymie étant un état dépressif chronique d'évolution prolongée, elle est, par conséquent, à distinguer des dépressions périodiques majeures de la psychose maniaco-dépressive.
Généralement, divers troubles accompagnent la dysthymie:

  • des troubles de l'appétit (anorexie ou hyperphagie),
  • des troubles du sommeil (insomnie ou hypersomnie),
  • une fatigue générale avec baisse d'énergie,
  • une difficulté à prendre des décisions ou même simplement à se concentrer,
  • une atteinte de l'estime de soi accompagnant une certaine désespérance.

L'histoire de la dysthymie

La dysthymie a été décrite par Emil Kraepelin, en 1921, comme une sorte de tempérament prédisposant à la mélancolie. aussi, elle a été longuement discutée comme catégorie nosologique. C'est le DSM III qui l'a fait apparaître comme un véritable syndrome se distinguant à la fois de la psychose maniaco-dépressive et des dépressions purement névrotiques, avec lesquelles elle a été longtemps confondue.
Il s'agit d'un état chronique pouvant apparaître de la fin de l'adolescence aux débuts de la sénilité. Aussi, en 1983, Hagop Akiskal a proposé d'en reconnaître trois formes distinctes:

  • La forme où la dysthymie apparaît après un épisode dépressif majeur, dont elle représente une séquelle chronique.
  • La forme qui est secondaire à une atteinte organique invalidante ou à une maladie psychiatrique sans trouble thymique au départ (non affective).
  • La forme qui se rapprocherait de la vieille description de Kraepelin d'un tempérament, d'un caractère dépressifs prédisposant à de véritables dépressions majeures.

Autres termes psychologiques :